Les Actions sont un élément essentiel des solutions d'étiquetage automatisées. Chaque action effectue une commande prédéfinie (ou une série de commandes) lorsqu'un événement défini arrive.

Desktop Designer comporte un large éventail d'actions. Cela évite de lancer la programmation de la solution en partant de zéro.

Gérer les actions en utilisant la boîte de dialogue Éditeur d'actions.

Les Actions et leurs propriétés sont décrites ci-dessous.

  • Actions disponibles: L'éventail d'actions disponibles dansDesktop Designer. Ces actions sont groupées par ensembles de fonctions.

  • Définition des actions: Une action est définie dans l’Éditeur d'actions en cliquant sur l'icône appropriée dans la partie du ruban Ajouter. Le ruban principal contient les actions les plus généralement utilisées et – par la suite – les actions personnelles les plus utilisées. Pour voir toutes les actions disponibles, cliquer sur Toutes les actions.

  • Actions indentées: Ces actions ne sont pas utilisables seules. Leurs caractéristiques spécifiques exigent qu'elles soient indentées dans une autre action. Utiliser les boutons du ruban Ordre des actions pour changer une action de place. Chaque action est identifiée par un numéro qui montre sa position dans la liste et son indentation. Ce numéro ID s'affiche dans les messages d'erreur, ce qui permet de retrouver plus facilement l'action problématique.

L'action Imprimer l'étiquette est un exemple de ce type d'action. Cette action est indentée sous l'action Ouvrir l'étiquette ainsi elle concerne l'étiquette exacte à imprimer.

  • Exécution d'Action: Les actions actives listées sont exécutées une fois par événement. L'ordre des actions est crucial – Leur exécution se fait de haut en bas dans la liste.

  • Actions conditionnelles: Les actions conditionnelles ne s'exécutent que lorsque les conditions sont réunies pour cela. Une Condition est définie par une seule ligne d'Expression en VBScript ou script Python.

  • Erreurs dans les actions: Si une action n'est pas configurée complètement, elle sera marquée par un point d'exclamation rouge. Ce type d'action peut être inclus dans une liste d'événements, mais ne peut pas s'exécuter.

Note

Si l'une des actions indentées comporte une erreur, toutes les actions parents seront aussi coloriées en rouge. C'est une indication pour une erreur d'action indentée.

  • La Désactivation des Actions: empêche leur exécution. Par défaut, chaque action ajoutée est activée. Les Actions qui ne sont plus nécessaires peuvent être désactivées mais conservées dans la configuration. La case à cocher devant le nom de l'action d'une liste d'actions définie est un raccourci pour activer/désactiver l'action.

  • Copie des actions: Toutes les actions peuvent être copiées et collées. Utiliser les raccourcis-clavier Windows standards ou effectuer un clic droit sur l'action.

Éditeur d'actions

L'Éditeur d'actions est un outil de gestion des actions de la Desktop Designer solution.

UUID-d0904e49-ae6d-f1ce-bf02-a8c8f533adeb.png

Les actions sont définies pour :

  • Formulaire: Ces actions sont déclenchées par les événements du formulaire. Elles s'appliquent aux événements suivants :

    • À l'ouverture du formulaire: La ou les actions démarrent à l'ouverture du formulaire.

    • À la fermeture du formulaire: La ou les actions démarrent à la fermeture du formulaire.

    • À intervalle de temps: La ou les actions démarrent après un temps donné.

    • À l'inactivité du formulaire: La ou les actions démarrent quand le formulaire reste inactif pour un temps donné.

  • Objet du formulaire: Ces actions sont déclenchées par un événement relatif à un objet du formulaire.

  • Variable: Ces actions sont déclenchées en fonction des valeurs reçues.

Ruban

Le ruban Boîte de dialogue de l'éditeur d'actions comporte les commandes pour ajouter, supprimer et ordonner les actions. Il dispose aussi d'un accès direct aux actions fréquemment utilisées.

Le groupe d'icônes Presse-papiers dispose des actions suivantes:

  • Coller : Colle les données du presse-papiers.

  • Couper : Coupe la sélection dans le presse-papiers.

  • Copier : Copie la sélection dans le presse-papiers.

  • Effacer : Efface les articles sélectionnés.

Le groupe Annuler & Rétablir permet d'annuler des actions ou de les rétablir.

  • Annuler: Desktop Designer Permet d'annuler la séquence complète d'actions depuis l'ouverture de l'éditeur.

  • Rétablir : Répète la séquence d'actions requise.

Le groupe Ordre des actions définit l'ordre d'exécution des actions sélectionnées.

  • Les flèches Vers le haut et Vers le bas permettent de déplacer l'action sélectionnée avant ou après une autre action existante.

  • La flèche Droite permet d'indenter l'action sélectionnée sous la précédente action existante.

Note

Une action indentée démarre après l'action parent.

  • La flèche Gauche permet de rendre indépendante une action indentée dans l'action qui la précède.

Note

Certaines actions ne peuvent pas être indépendantes. Quand ce type d'action est ajouté à la liste d'actions, un avertissement apparaît. L'avertissement précise sous quelle action elle devrait être indentée.

Ajouter assigne les actions à l'objet du formulaire sélectionné.

  • Le bouton Toutes les actions donne accès à toute la gamme d'actionsDesktop Designer . Les actions Utilisées récemment se trouvent en haut de la liste. Utiliser le champ Recherche... pour localiser rapidement toutes les actions en saisissant leur nom.

  • Quatre bouton donnent directement accès aux actions les plus utilisées :

    • Ouvrir l'étiquette: Ajoute l'action Ouvrir l'étiquette à la liste des événements.

    • Imprimer l'étiquette: Ajoute l'action Imprimer l'étiquette à la liste des événements.

    • Définir l'imprimante: Ajoute l'action Définir l'imprimante à la liste des événements.

    • Quitter: Ajoute l'action Quitter à la liste des événements.

Explorateur d'actions

L'Explorateur d'actions est un outil pour ajouter, supprimer et ordonner les actions assignées. Utiliser les commandes du ruban pour manipuler les actions existantes ou ajouter de nouvelles actions.

Les colonnes de l'explorateur présentent toutes les options d'exécution des actions et leur description.

  • Activé: active ou désactive l'action incluse.

  • Condition: affiche la condition d'exécution d'une action (si définie).

  • Description: affiche les actions telles que définies par l'utilisateur.

L'explorateur d'action permet aussi de sélectionner plusieurs actions, et de les copier, coller et supprimer. Pour les sélectionner, utiliser les touches Ctrl/Maj plus clic sur les actions requises.

Note

Pour sélectionner plusieurs actions, il faut qu'elles soient dans la même action parent, ex: toutes les actions sélectionnées doivent être au même niveau. Voir ci-dessous.

UUID-6b3097f1-7ecf-b768-5a4d-04736562f88d.png

Champ d'édition

Champ d'édition permet d'éditer les propriétés avancées de l'action.

  • Les principales propriétés de l'action sélectionnée se trouvent en haut du champ d'édition. Elles sont modifiables. Les propriétés principales sont différentes suivant les actions – Voir les sections Description de l'action pour les détails.

  • Le groupe À propos permet de décrire toutes les actions NiceLabel 10.

    • Nom: Par défaut, le nom de l'action est défini par son type, il n'est donc pas unique. En personnalisant son nom, elle devient reconnaissable instantanément au milieu des autres actions, dans les journaux et dans les éventuels messages d'erreur.

    • Description: Notes de l'utilisateur sur l'action sélectionnée. La description s'affiche dans l'explorateur d'actions.

    • Type d'action: Champ en lecture seule qui affiche le type de l'action.

    Note

    En mettant les solutions anciennes à niveau (crées avec NiceLabel V6 et antérieur), mettre à jour les noms des actions en fonction de la langue actuellement définie. La version de la solution se met à jour.

  • Les propriétés masquées sont moins souvent utilisées. Les propriétés masquées diffèrent suivant les actions – Voir les sections Description de l'action pour les détails.

Actions disponibles

Les actions Desktop Designer sont regroupées suivant leur fonction. Ces groupes sont listés ci-dessous.

Le groupe Général contient les commandes fréquemment utilisées concernant l'ouverture de l'étiquette et son activation :

Le groupe Imprimante contient les actions relatives à l'impression:

Le groupe Formulaire définit les actions relatives aux objets du formulaire:

Le groupe Variables définit les actions relatives aux variables:

Le groupe Données & Connectivité définit les actions relatives aux bases de données, à l'envoi, la lecture, la réception des données et au travail en réseau.

Le groupe Opérations de fichier définit les actions relatives au fichier actif:

Le groupe Contrôle de flux définit les séquences variées des actions:

Le groupe Autre contient les actions spécifiques pour exécuter les commandes, envoyer les commandes personnalisées et vérifier les licences:

Général

Ouvrir une étiquette

L'action Ouvrir une étiquette spécifie le fichier de l'étiquette qui va être imprimée. Quand l'action est exécutée, le masque d'étiquette spécifié s'ouvre en mémoire cache. L'étiquette reste en cache tant que les déclencheurs et les événements l'utilisent.

Le nombre d'étiquettes pouvant être ouvertes en même temps est illimité. Quand une étiquette déjà chargée est à nouveau demandée, NiceLabel Automation va d'abord déterminer si une version plus récente est disponible et approuvée pour l'impression, et ouvrira ensuite l'étiquette.

Dans cet exemple, charge l'étiquette label.nlbl du dossier C:\ProjectA\Labels.

C:\ProjectA\Labels\label.nlbl
UUID-85982b89-4df6-ce75-0252-37f1933af2f2.png

S'il ne trouve pas l'étiquette spécifiée, NiceLabel 10 essaye de la trouver à un autre endroit. Pour plus d'informations, consulter l'article Ordre de recherche des fichiers requis dans le guide utilisateur de NiceLabel Desktop Designer.

Utilisation de chemins relatifs

NiceLabel 10 permet d'utiliser des chemins relatifs pour référencer les fichiers d'étiquettes. Le dossier racine est toujours le dossier où la solution (ou configuration dans le cas où l'action est utilisée dans une configuration NiceLabel Automation) est stockée.

Avec la syntaxe suivante, l’étiquette se charge relativement depuis l’emplacement du fichier de configuration. Automation Builder recherche l’étiquette dans le dossier ProjectA, qui se trouve deux niveaux au-dessus du dossier actuel, puis dans le dossier Étiquettes.

..\..\ProjectA\Labels\label.nlbl

Le groupe Paramètres définit le fichier de l'étiquette.

  • Nom : Spécifie le nom de l'étiquette. Il peut être codé en dur, et la même étiquette sera imprimée à chaque fois. L'option Source de données permet de définir le nom du fichier dynamiquement. Sélectionner ou créer une variable qui contient le chemin et/ou le nom du fichier, si un déclencheur s'exécute ou un événement survient.

    Astuce

    En général, la valeur est assignée à la variable par un filtre.

    Note

    Utiliser la syntaxe UNC pour les ressources réseau.

Imprimer l'étiquette

Cette action exécute l'impression de l'étiquette. Elle doit toujours être indentée sous l'action Ouvrir l'étiquette. L'indentation permet d'avoir la référence de l'étiquette à imprimer. Ceci permet d'avoir plusieurs étiquettes ouvertes en même temps, et de spécifier l'étiquette à imprimer.

Avec cette commande, l'étiquette s'imprime en utilisant les pilotes définis dans le masque d'étiquette. Si ce pilote d'imprimante n'existe pas sur le système, l'étiquette s'imprime en utilisant le pilote d'impression par défaut. Il est possible de remplacer le pilote d'imprimante en utilisant la commande Installer l'imprimante.

Pour atteindre une haute performance d'impression d'étiquettes, active deux paramètres par défaut:

  • Traitement parallèle. De multiples processus d'impression sont effectués simultanément. Le nombre de tâches d'impression fonctionnant en arrière-plan dépend du matériel, et plus précisément du type de processeur. Chaque noyau de processeur peut contenir une seule thread d'impression. Cette valeur par défaut est modifiable. Pour plus d'informations, consulter l'article Traitement parallèle dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

  • Mode asynchrone. Dès que le pré-traitement du déclencheur se termine et que les instructions pour le moteur d'impression sont disponibles, la thread d'impression démarre en arrière-plan. Le contrôle est rendu au déclencheur pour qu'il puisse accepter le flux de données entrantes suivant dès que possible. Quand le mode synchrone est activé, le contrôle n'est pas rendu au déclencheur tant que le processus d'impression n'est pas terminé. Cela peut prendre un certain temps, mais le déclencheur a l'avantage d'envoyer un retour d'informations à l'application fournissant les données. Pour plus d'informations, consulter l'article Mode synchrone dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

    Note

    L'utilisation de l'option Enregistrer l'erreur dans une variable, dans Exécution d'action et Traitement d'Erreurs ne va pas produire de résultats en mode asynchrone, car le déclencheur ne recevra pas de retour du processus d'impression. Pour récupérer des informations du processus d'impression, il faut activer le mode synchrone.

Note

Si l'action Imprimer l'étiquette est indentée sous l'action Boucler, Automation l'exécute dans un mode de session d'impression. C'est un mode d'optimisation de l'impression qui imprime toutes les étiquettes d'une boucle dans un seul fichier d'impression. Pour plus d'informations, consulter l'article Impression en session dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Quantité: Ce groupe définit le nombre d'étiquettes à imprimer avec le formulaire actif.

  • Étiquettes : Détermine le nombre d'étiquettes imprimées. Source de données spécifie ou ajoute une variable qui définit dynamiquement la quantité d'étiquettes à imprimer.

    Note

    La valeur de variable est généralement assignée par l'action Utiliser un Filtre de Données et doit être un nombre entier.

Toutes (quantité illimitée) : Imprime une quantité d'étiquettes en fonction du masque créé.

Détails d'impression Quantité illimitée

Cette option est utilisée dans deux scénarios.

  1. Commander à l'imprimante d'imprimer la même étiquette continuellement jusqu'à ce qu'elle soit éteinte, ou qu'elle reçoive l'ordre d'effacer sa mémoire tampon.

    Avertissement

    Ce scénario requiert l'installation et l'utilisation du pilote d'imprimante Loftware pour l'impression d'étiquettes.

    Lors de l'impression d'une étiquette fixe, une seule tâche d'impression est envoyée à l'imprimante, avec la quantité définie sur « illimitée ». Les imprimantes d'étiquettes ont un paramètre de commande d'impression pour indiquer l'impression « illimitée ».

    Quand l'étiquette n'est pas fixe mais qu'elle comporte des objets qui changent durant l'impression, comme des compteurs, alors la quantité imprimée sera définie par la quantité maximale supportée par l'imprimante. Le pilote d'imprimante Loftware connaît la quantité limite et imprime toutes les étiquettes possibles.

    Exemple 70. Exemple

    La quantité maximale supportée par l'imprimante est de 32 000. C'est la quantité d'étiquettes qui est imprimée quand l'option Toutes (quantité illimitée) est sélectionnée.


  2. Le déclencheur ne fournit aucune donnée, mais il signale seulement que « l'événement s'est effectué ». La logique pour collecter les données nécessaires se trouve sur l'étiquette. Généralement, une connexion vers une base de données est configurée avec l'étiquette et, à chaque déclenchement, l'étiquette doit se connecter à la base de données et récupérer tous les enregistrements. Dans ce cas, l'option Toutes (quantité illimitée) se comprend comme « imprimer tous les enregistrements de la base de données ».

  • Quantité variable (définie à partir d'une variable d'étiquette): Spécifie une variable de l'étiquette qui va définir la quantité d'étiquettes à imprimer.

    Le déclencheur ne reçoit pas le nombre d'étiquettes à imprimer, donc il transmet la décision au masque de l'étiquette. L'étiquette peut contenir une connexion à la base de données, qui fournira la quantité d'étiquettes, ou il y a une autre source d'information de quantité. Une variable d'étiquette doit être définie comme « variable de quantité ».

Le groupe Avancé définit les détails de l'impression d'étiquettes. Cliquer sur Afficher les options avancées de l'imprimante pour définir les options d'impression Avancées:

Cette section spécifie des paramètres de quantité d'étiquettes moins fréquemment utilisés.

  • Nombre d'étiquettes sautées : Définit le nombre d'étiquettes à sauter sur la première page des étiquettes. La feuille d'étiquettes peut avoir déjà été imprimée, mais pas entièrement. Cette feuille peut être réutilisée en déplaçant la position de départ. Cette option est applicable pour imprimer les étiquettes sur des feuilles, pas sur des rouleaux d'étiquettes, c'est donc applicable aux imprimantes de bureau mais pas aux imprimantes d'étiquettes.

  • Copies d'étiquettes identiques : Spécifie le nombre de copies d'étiquettes à imprimer pour chaque étiquette unique. Pour des étiquettes fixes, cette option donne le même résultat que l'option principale Nombre d'étiquettes. Avec des étiquettes variables, telles que les étiquettes utilisant des compteurs, ce sera le nombre réel de copies.

  • Nombre de jeux d'étiquettes spécifie combien de fois la totalité de l'impression d'étiquettes doit se répéter.

    Exemple 71. Exemple

    Le déclencheur, ou l'événement, reçoit un contenu de 3 lignes de données formatées en CSV, donc on attend l'impression de 3 étiquettes (1, 2, 3). En mettant cette option à 3, l'impression se fera dans l'ordre suivant: 1, 2, 3, 1, 2, 3, 1, 2, 3.


Astuce

Toutes les valeurs du groupe Avancé peuvent être soit codées en dur, soit fournies dynamiquement par une variable nouvelle ou existante.

Ouvrir un Document / Programme

Cette action fournit une interface avec une application externe et l'ouvre en ligne de commande.

Les applications externes peuvent exécuter des fonctions additionnelles et renvoyer le résultat à NiceLabel 10. Cette action lui permet de se relier à un logiciel tiers qui peut traiter des données additionnelles, ou acquérir des données. Le logiciel externe peut fournir des réponses de données et les enregistrer dans un fichier, dans lequel elles seront récupérées pour des variables.

Fournir les valeurs de variable(s) au programme en les entourant de crochets dans la ligne de commande.

C:\Applications\Processing.exe [variable1] [variable2]
UUID-5d28e5a1-7881-3792-3aca-f065586a3897.png

Note

Si vous utilisez cette action dans les solutions NiceLabel 10, elle vous permet d'ouvrir des pages Web ou de créer des messages électroniques directement à partir de vos formulaires. Voir la section Créer des liens hypertexte et envoyer des e-mails sur un formulaire dans le guide utilisateur de NiceLabel 10.

Le groupe Fichier définit le fichier à ouvrir.

  • Nom de fichier: Définit le chemin et nom du fichier ou de l'application à ouvrir.

    Le nom et le chemin du fichier peuvent être codés en dur, et le même fichier sera utilisé à chaque fois. Si le nom du fichier est défini sans le chemin, le dossier comportant le fichier de configuration d'NiceLabel Automation (.MISX) sera utilisé. En utilisant une référence relative au nom de fichier, le dossier avec le fichier .MISX est utilisé comme dossier racine.

    Source de données active le nom de fichier variable. Sélectionner une variable qui contient le chemin et/ou le nom du fichier, ou combiner plusieurs variables pour créer le nom du fichier. Pour plus d'informations, consulter l'article Utilisation des valeurs composées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

    Note

    Utiliser la syntaxe UNC pour les ressources réseau. Pour plus d'informations, consulter l'article Accès aux Ressources de Réseau Partagées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Le groupe Options d'exécution permet de paramétrer les détails d'ouverture du programme.

  • Masquer la fenêtre: Rend invisible la fenêtre du programme ouvert. Comme NiceLabel 10 fonctionne comme une application de service dans sa propre session, il ne peut pas interagir avec le bureau de l'utilisateur, même s'il fonctionne avec les privilèges de l'utilisateur actuellement connecté. Microsoft a empêché cette interaction dans Windows Vista et les systèmes d'exploitation plus récents pour des raisons de sécurité.

  • Attendre la fin: Spécifie qu'il faut attendre la fin de cette action avant de continuer à exécuter les autres actions programmées en suivant.

    Astuce

    Activer cette option si l'action suivante dépend du résultat de l'application externe.

Exécuter un script

L'utilisation de scripts VBScript ou Python personnalisés améliore les fonctionnalités du logiciel. Utiliser cette fonction si les actions prédéfinies ne sont pas suffisantes.

Les scripts peuvent inclure les variables des déclencheurs, variables internes ou variables définies ou importées des étiquettes.

Veiller à ce que le compte Windows, sous lequel le service tourne, dispose des droits pour exécuter les commandes du script.

UUID-fafb7367-d5ff-2f2f-7066-ac42d66fa5f0.png

Note

Le langage de script est configuré par déclencheur dans les propriétés du déclencheur. Dans un déclencheur, toutes les actions Exécuter le script doivent utiliser le même langage de script.

L'éditeur de Script propose les fonctionnalités suivantes:

  • Insérer une source de données permet d'insérer une variable, nouvelle ou existante, dans un script.

  • Vérifier valide la syntaxe du script saisi.

  • Éditeur de script: Ouvre l'éditeur qui rend l'écriture du script plus facile et plus efficace.

Éditeur de script

NiceLabel 10 comporte un éditeur de scripts qui facilite l'écriture en Python ou en VB, sans erreur ni perte de temps.

UUID-71775a07-f174-df14-34c8-13e31eef6953.png

La sélection des langages de script devant être utilisés dans l'Éditeur de script diffère entre NiceLabel Designer Proet Automation Builder:

  • Dans Desktop Designer, double-cliquez sur le plan de travail du formulaire pour ouvrir Propriétés du formulaire>Paramètres additionnels>Langue de script du formulaire.

  • Dans Automation Builder, allez dans Éléments de configuration > cliquez sur Modifier pour ouvrir les propriétés du déclencheur>Paramètres> Autre > Script.

Astuce

NiceLabel 10 Utilise la variante .NET de Python appelée IronPython. C'est une langue de script Python tout à fait compatible qui prend également en charge les méthodes .NET.

Le ruban de l'éditeur dispose des commandes usuelles qui sont réparties dans plusieurs groupes par fonction.

  • Le groupe Presse-papiers comporte les commandes Couper, Copier, Coller et Supprimer.

  • Le groupe de ruban Annuler Rétablir annule ou répète les actions d'édition.

  • Le groupe Fichier permet de charger et enregistrer les scripts dans un fichier.

    • Charger depuis un fichier: charge un script à partir d'un fichier texte externe précédemment enregistré.

    • Enregistrer sur un fichier: Stocke le script actuellement modifié dans un fichier texte.

  • Le groupe Édition permet de rechercher et remplacer des chaînes dans un script.

    • Chercher: Trouve la chaîne saisie dans le script.

    • Remplacer: Remplace la chaîne dans le script.

  • Le groupe Insérer: La commande Source de données insère dans le script des sources de données existantes ou nouvellement créées.

  • Le groupe Script: La commande Valider le script valide la syntaxe du script saisi.

Éléments de script disponibles contient tous les éléments de script disponibles pour bâtir le script. Double-cliquer sur l'élément ou cliquer sur le bouton Insérer pour insérer l'élément à l'endroit où le curseur se trouve dans le script.

Description de l'élément donne une information basique sur l'élément de script inséré.

La liste d'erreurs comporte les erreurs rapportées après utilisation de la commande Valider le script.

Imprimante

Installer l'imprimante

Cette action spécifie le nom de l'imprimante à utiliser pour imprimer l'étiquette active.

Note

Cette action écrase l'imprimante définie dans les propriétés de l'étiquette.

Cette action est utile pour imprimer des étiquettes identiques sur plusieurs imprimantes. Il faut toujours indenter cette action sous l'action Ouvrir l'étiquette pour donner à l'étiquette la référence de l'imprimante.

Cette action lit les paramètres par défaut (tels que la vitesse et le contraste) du pilote d'imprimante sélectionné et les applique à l'étiquette. À défaut d'utiliser l'action Installer l'imprimante, l'étiquette s'imprime comme définie dans le masque d'étiquette.

Avertissement

Attention en passant d'une marque d'imprimante à une autre, par ex. de Zebra à SATO, ou même d'un modèle d'imprimante à un autre modèle de la même marque. Les paramètres d'imprimante peuvent ne pas être compatibles et l'impression de l'étiquette peut ne pas être identique. De même, les optimisations de l'étiquette pour l'imprimante originale, tels que les compteurs internes et les types de caractères internes, peuvent ne pas être disponibles pour l'imprimante sélectionnée.

Le groupe Imprimante spécifie le nom de l'imprimante à utiliser pour l'impression en cours.

  • Nom de l'imprimante: Sélectionner l'imprimante dans la liste d'imprimantes installées localement, ou saisir un nom d'imprimante. Sélectionner Source de données pour sélectionner dynamiquement l'imprimante en utilisant une variable. Dans ce cas, sélectionner ou créer une variable qui contient le nom de l'imprimante à utiliser quand l'action s'exécute.

Paramétrer l'imprimante

Cette action ouvre la boite de dialogue des propriétés du pilote pour l'imprimante sélectionnée. Les paramètres sont enregistrés dans le fichier de l'étiquette et ne s'appliquent qu'à cette étiquette.

Note

Avec cette action, les modifications effectuées sont temporaires et ne concernent que le job d'impression en cours. Les modifications ne s'enregistrent ni sur l'étiquette ni sur le formulaire.

Le groupe Paramètres définit une variable pour les paramètres de l'imprimante.

  • Paramètres de l'imprimante: sélectionne ou crée une variable pour stocker les paramètres d'imprimante reçus en sortie. Quand les paramètres d'imprimante sont inclus dans la variable, la boite de dialogue Propriétés de l’imprimante les affiche.

Définir le nom du travail d'impression

Cette action spécifie le nom du travail d'impression tel qu'il apparaît dans le spouleur Windows. Par défaut c'est le nom du fichier d'étiquette utilisé. Cette action l'écrasera.

Note

Il faut toujours indenter cette action sous l'action Ouvrir l'étiquette pour qu'elle s'applique à un fichier spécifique.

Le groupe Travail d'impression permet de définir le nom du travail d'impression.

  • Nom: spécifie le nom du travail d'impression. Il peut être codé-en-dur, et le même nom sera utilisé pour chaque action d'Impression. L'option Variable active le nom d'un fichier variable. Sélectionner ou créer une variable qui contient le chemin et/ou le nom du fichier, si un déclencheur s'exécute ou un événement survient.

    Note

    Dans le module Automation Builder, en général, la valeur de la variable est assignée par un filtre.

Rediriger l'impression vers un fichier

Cette action envoie le travail d'impression dans un fichier. Au lieu d'envoyer le fichier d'impression créé au port d'imprimante, comme défini dans le pilote d'imprimante, l'impression est redirigée vers un fichier. Il est possible de joindre des données au fichier existant ou de l'écraser.

Cette action permet de capturer les commandes d'impression dans un fichier distinct.

Cette action demande au module Automation Builder de rediriger l'impression, donc les étiquettes ne s'imprimeront pas. Vérifier qu'elle est suivie par l'action Imprimer l'étiquette.

Note

NiceLabel fonctionne comme un service sous un compte utilisateur Windows défini. Il faut que ce compte utilisateur dispose des privilèges d'accès au fichier spécifié avec les droits de lecture/d'écriture. Pour plus d'informations, consulter l'article Accès aux Ressources de Réseau Partagées dans le guide utilisateur deNiceLabel Automation.

Cette action Rediriger l'impression vers un fichier est également utile pour imprimer plusieurs étiquettes différentes (fichiers .NLBL) sur l'imprimante réseau en conservant l'ordre d'étiquettes correct. Quand plusieurs fichiers .NLBL sont imprimés par le même déclencheur, Automation Builder envoie chaque étiquette dans un travail d'impression distinct à l'imprimante, même si l'imprimante est identique pour les deux étiquettes. Avec une imprimante utilisée en réseau, des travaux provenant d'autres utilisateurs peuvent s'insérer entre deux travaux que le déclencheur doit envoyer ensemble. L'utilisation de cette action permet de combiner les données d'impression dans un même fichier pour envoyer ensuite tout son contenu à l'imprimante en utilisant l'action Envoyer les données à l'imprimante.

Le groupe de paramètres de Fichier définit comment se fait la sélection du fichier pour la redirection.

  • Nom du fichier: Spécifie le nom du fichier. Il peut être soit codé en dur, soit fourni dynamiquement par une variable nouvelle ou existante.

    Utiliser la syntaxe UNC pour les ressources réseau. Pour plus d'informations, consulter l'article Accès aux Ressources de Réseau Partagées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Note

Il faut que ce compte utilisateur dispose des privilèges d'accès au fichier spécifié avec les droits de lecture/d'écriture.

Le groupe de paramètres Mode d'écriture du fichier permet de sélectionner comment le fichier sera traité en cas de redirections répétées.

  • Écraser le fichier: Si le fichier spécifié existe déjà sur le disque, il sera écrasé.

  • Joindre les données au fichier: Les données du travail d'impression sont ajoutées aux données existantes dans le fichier donné.

Le groupe Persistance permet de contrôler la continuité de l'action de redirection. Il permet de définir le nombre d'actions Imprimer l'étiquette qui sont concernées par l'action Rediriger l'impression vers un fichier.

  • Appliquer à la prochaine action d'impression: Précise que la redirection de l'impression ne s'appliquera qu'à la prochaine action Imprimer l'étiquette (un seul événement).

  • Appliquer à toutes les actions d'impression suivantes: Précise que la redirection de l'impression s'appliquera à toutes les actions Imprimer l'étiquette définies après la présente action Rediriger l'impression vers un fichier.

Note

L'action redirige seulement l'impression. Vérifier qu'elle est suivie par l'action Imprimer l'étiquette.

Définir les paramètres d'impression

Cette action permet d'affiner les paramètres relatifs au pilote d'imprimante. Ces paramètres concernent la vitesse et le contraste des imprimantes d'étiquettes, ou le réservoir à papier pour les imprimantes laser.

Les paramètres d'imprimante s'appliquent uniquement à l'impression en cours. Ils ne sont pas mémorisés pour les déclencheurs suivants.

Avertissement

Vos paramètres issus de l’action Configurer les paramètres d’impression ne s’appliquent pas quand vous prévisualisez ou réimprimez des étiquettes depuis votre Control Center.

Vous pouvez l’éviter avec l’option Utiliser les propriétés d’imprimante enregistrées dans : étiquette. Il se peut que les propriétés de l’imprimante diffèrent d’un pilote à l’autre et d’une imprimante à l’autre.

Note

Après l'action Installer l'imprimante pour changer d'imprimante, il faut ensuite utiliser l'action Configurer les paramètres d'impression. Avant d'appliquer la structure DEVMODE au pilote d'imprimante, il faut commencer par charger les paramètres de l'imprimante par défaut. Ce qui sera effectué par l'action Installer l'imprimante. Le DEVMODE est seulement compatible avec le DEVMODE du même pilote d'imprimante.

Le groupe Paramètres d'impression permet d'affiner les paramètres avant l'impression.

  • Bac : Nom du bac contenant le support d'étiquettes. Cette option est utilisée généralement avec les imprimantes laser et à jet d'encre ayant différents bacs à papier. Le nom du bac à papier fourni doit correspondre au nom du bac du pilote d'imprimante. Vérifier les propriétés du pilote d'imprimante pour plus de détails.

  • Vitesse d'impression : Définit la vitesse d'impression. Ce paramètre écrase celui qui est défini dans l'étiquette. La valeur fournie doit se situer dans la gamme de valeurs acceptables.

    Exemple 79. Exemple

    Le premier modèle d'imprimante accepte une gamme de valeurs de 0 à 30, tandis que le second modèle d'imprimante accepte des valeurs de -15 à 15. Pour plus d'informations, voir les propriétés du pilote d'imprimante.


  • Contraste : Définit le contraste des objets imprimés sur le papier et écrase les paramètres de l'étiquette. La valeur fournie doit se situer dans la gamme de valeurs acceptables.

  • Décalage d'impression X : Applique le décalage horizontal. L'impression de l'étiquette sera déplacée horizontalement du nombre de pixels spécifiés. Un décalage négatif est possible.

  • Décalage d'impression Y : Applique le décalage vertical. L'impression de l'étiquette sera déplacée verticalement du nombre de pixels spécifiés. Un décalage négatif est possible.

Astuce

Tous les paramètres d'impression peuvent être soit codés en dur, soit fournis dynamiquement par une variable nouvelle ou existante.

Le groupe Avancé permet de personnaliser les paramètres d'impression envoyés avec le travail d'impression.

UUID-bf707cd8-345b-68bb-f942-4270ce167106.png

Tous les paramètres de l'imprimante, tels que la vitesse d'impression, le contraste, le type de support, le décalage et autres peuvent être définis comme suit:

  • Définis dans une étiquette

  • Rappelés depuis le pilote d'imprimante

  • Rappelés depuis l'imprimante au moment de l'impression

Les méthodes utilisables dépendent du pilote d'imprimante et des possibilités de l'imprimante. Le mode d'impression (Rappel des paramètres de l'étiquette, du pilote ou de l'imprimante) est configurable à la conception de l'étiquette. Il faut parfois appliquer ces paramètres d'imprimante au moment de l'impression. Ils peuvent varier à chaque impression.

Exemple 80. Exemple

Une seule étiquette peut être imprimée sur différentes imprimantes, mais chaque imprimante nécessite des paramètres légèrement différents. Les imprimantes de différents fabricants n'utilisent pas les mêmes valeurs de vitesse ou de température. De plus, certaines imprimantes requièrent un décalage vertical ou horizontal pour imprimer l'étiquette au bon endroit. Durant la phase de test, il faut déterminer les meilleurs paramètres pour chaque imprimante utilisée et les appliquer à un masque d'étiquette unique juste avant d'imprimer. Cette action va appliquer les paramètres correspondants pour chaque imprimante définie.


Cette action requiert la réception des paramètres d'impression sous une structure DEVMODE. Il s’agit d’une structure de données aux normes Windows comportant les informations concernant l'initialisation et l'environnement d'une imprimante.

L'option Paramètres d'imprimante appliquera les paramètres d'imprimante personnalisés. Liste des entrées disponibles :

  • DEVMODE encodé en base64 - Données fixes. Dans ce cas, Il faut fournir le DEVMODE de l'imprimante encodé dans une chaîne de caractères Base64 directement dans le champ d'édition. Quand l'action est exécutée, elle convertit les données encodées en Base64 sous forme binaire.

  • DEVMODE encodé en base64 - Données variables. Dans ce cas, la source de données sélectionnée doit contenir le DEVMODE encodé Base64. Activer la source de données et sélectionner la variable appropriée dans la liste. Quand l'action est exécutée, elle convertit les données encodées en Base64 sous forme binaire.

  • DEVMODE binaire - données variables (disponible dans Automation Builder). Dans ce cas, la variable sélectionnée doit contenir le DEVMODE sous sa forme binaire native. Activer la source de données et sélectionner la variable appropriée dans la liste. Quand elle est exécutée, l'action va utiliser le DEVMODE tel quel, sans aucune conversion.

    Note

    Si la variable fournit un DEVMODE binaire, il faut que la variable sélectionnée soit définie comme variable binaire dans la configuration du déclencheur.

Note

Vérifier que l'action Installer l'imprimante est définie avant cette action.

Paramètres d’étiquette annule les propriétés d’étiquette définies dans Propriétés de l’étiquette dans Designer. Utilisez cette option quand vous imprimez vos étiquettes sur une imprimante ou un support avec différentes propriétés, selon la définition figurant dans Propriétés de l’étiquette dans Designer. Avec cette option, vous pouvez :

  • Modifier les dimensions de vos étiquettes (largeur et hauteur).

  • Modifiez les marges des étiquettes ou en ajouter.

  • Désactiver le massicot.

  • Désactiver l’impression par lot.

  • Appliquer différents stocks en modifiant le paramètre Etiquettes en transverse (compte horizontal et vertical count, écarts, ordre de traitement).

  • Redéfinir l’orientation Portrait ou Paysage.

  • Faire pivoter les étiquettes de 180°.

PowerForms applique les Paramètres de l’étiquette au moment de l’impression. Les paramètres de l’étiquette ne sont pas enregistrés dans vos modèles d’étiquettes. Vous pouvez fournir des paramètres d’étiquettes sous forme de données utiles XML.

Exemple de paramètres d’étiquette au format XML

Cet exemple présente une vue structurelle des paramètres d’étiquette et de leurs attributs.

<LabelSettings>
    <Width>100</Width>
    <Height>30</Height>
    <Margin>
        <Left>2</Left>
        <Right>3</Right>
        <Top>4</Top>
        <Bottom>5</Bottom>
    </Margin>
    <LabelsAcross>
        <Horizontal>
            <Count>2</Count>
            <Gap>4</Gap>
        </Horizontal>
        <Vertical>
            <Count>3</Count>
            <Gap>5</Gap>
        </Vertical>
        <ProcessingOrder>HorizontalTopRight</ProcessingOrder>
    </LabelsAcross>
    <Orientation>Landscape</Orientation>
    <Rotated>true</Rotated>
    <DisableCutter/>
    <DisableBatchPrinting/>
    <PaperType>Roll or Sheet</PaperType>
    <PaperName>A5</PaperName>
</LabelSettings>

Spécification XML des paramètres d’étiquette

Cette section contient une description de la structure de fichier XML pour définir les réglages et les valeurs des Paramètres de l’étiquette.

<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>
<xs:schema attributeFormDefault="unqualified" elementFormDefault="qualified" xmlns:xs="http://www.w3.org/2001/XMLSchema">
  <xs:simpleType name="nonNegativeFloat">
    <xs:restriction base="xs:float">
      <xs:minInclusive value="0"/>
    </xs:restriction>
  </xs:simpleType>
  <xs:element name="LabelSettings">
    <xs:complexType>
      <xs:all>
        <xs:element name="DisableCutter" minOccurs="0" maxOccurs="1">
          <xs:complexType>
            <xs:sequence/>
          </xs:complexType>
        </xs:element>
        <xs:element name="DisableBatchPrinting" minOccurs="0" maxOccurs="1">
          <xs:complexType>
            <xs:sequence/>
          </xs:complexType>
        </xs:element>
        <xs:element name="Width" type="nonNegativeFloat" minOccurs="0" maxOccurs="1"/>
        <xs:element name="Height" type="nonNegativeFloat" minOccurs="0" maxOccurs="1"/>
        <xs:element name="Margin" minOccurs="0" maxOccurs="1">
          <xs:complexType>
            <xs:all>
              <xs:element name="Left" type="nonNegativeFloat" minOccurs="0" maxOccurs="1"/>
              <xs:element name="Right"  type="nonNegativeFloat" minOccurs="0" maxOccurs="1"/>
              <xs:element name="Top"  type="nonNegativeFloat" minOccurs="0" maxOccurs="1"/>
              <xs:element name="Bottom" type="nonNegativeFloat" minOccurs="0" maxOccurs="1"/>
            </xs:all>
          </xs:complexType>
        </xs:element>
        <xs:element name="LabelsAcross" minOccurs="0" maxOccurs="1">
          <xs:complexType>
            <xs:all>
              <xs:element name="Horizontal" minOccurs="0" maxOccurs="1">
                <xs:complexType>
                  <xs:all>
                    <xs:element name="Count" type="xs:nonNegativeInteger" minOccurs="0" maxOccurs="1" />
                    <xs:element name="Gap" type="nonNegativeFloat" minOccurs="0" maxOccurs="1"/>
                  </xs:all>
                </xs:complexType>
              </xs:element>
              <xs:element name="Vertical" minOccurs="0" maxOccurs="1">
                <xs:complexType>
                  <xs:all>
                    <xs:element name="Count" type="xs:nonNegativeInteger" minOccurs="0" maxOccurs="1" />
                    <xs:element name="Gap" type="nonNegativeFloat" minOccurs="0" maxOccurs="1"/>
                  </xs:all>
                </xs:complexType>
              </xs:element>
              <xs:element name="ProcessingOrder" minOccurs="0" maxOccurs="1">
                <xs:simpleType>
                  <xs:restriction base="xs:string">
                    <xs:enumeration value="HorizontalTopLeft"/>
                    <xs:enumeration value="HorizontalTopRight"/>
                    <xs:enumeration value="HorizontalBottomLeft"/>
                    <xs:enumeration value="HorizontalBottomRight"/>
                    <xs:enumeration value="VerticalTopLeft"/>
                    <xs:enumeration value="VerticalTopRight"/>
                    <xs:enumeration value="VerticalBottomLeft"/>
                    <xs:enumeration value="VerticalBottomRight"/>
                  </xs:restriction>
                </xs:simpleType>
              </xs:element>
            </xs:all>
          </xs:complexType>
        </xs:element>
        <xs:element name="Orientation" minOccurs="0" maxOccurs="1">
          <xs:simpleType>
            <xs:restriction base="xs:string">
              <xs:enumeration value="Portrait"/>
              <xs:enumeration value="Landscape"/>
            </xs:restriction>
          </xs:simpleType>
        </xs:element>
        <xs:element name="Rotated" type="xs:boolean" minOccurs="0" maxOccurs="1"/>
      </xs:all>
    </xs:complexType>
  </xs:element>
</xs:schema>

Rediriger l'impression en PDF

Cette action envoie le travail d'impression dans un fichier PDF. Le document PDF aura les dimensions exactes de l'étiquette, comme définies à la conception de l'étiquette. La qualité du rendu des graphiques dans les PDF correspond à la résolution de l'imprimante ciblée et aux dimensions d'impression désirées.

Les données du flux d'impression peuvent être jointe à un fichier existant ou l'écraser.

Cette action demande au module NiceLabel 10 de rediriger l'impression - donc les étiquettes ne s'imprimeront pas. Vérifier qu'elle est suivie par l'action Imprimer l'étiquette.

Note

Le module NiceLabel Automation tourne en service sous un compte utilisateur Windows défini. Il faut que ce compte utilisateur dispose des privilèges d'accès au fichier spécifié avec les droits de lecture/d'écriture. Pour plus d'informations, consulter l'article Accès aux Ressources de Réseau Partagées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Le groupe Fichier définit le fichier à ouvrir.

  • Nom de fichier : spécifie le fichier dans lequel les données vont s'imprimer. Il peut être codé en dur, et l'impression sera redirigée vers le même fichier à chaque fois. Pour en définir un dynamiquement, utiliser une variable existante ou en créer une nouvelle.

  • Écraser le fichier : Si le fichier spécifié existe déjà sur le disque, il sera écrasé (sélectionné par défaut).

  • Joindre les données au fichier : Les données du travail d'impression sont ajoutées aux données existantes dans le fichier fourni (désélectionne par défaut).

  • Intégrer des polices au format PDF : Si vous utilisez une police non standard, votre solution peut produire différentes sorties PDF sur des ordinateurs ne prenant pas en charge cette police. L’option Intégrer des polices au format PDF étant activée, vous pouvez intégrer votre police non standard à votre solution et cette dernière créé le même PDF sur tous les ordinateurs.

    L’option Intégrer des polices au format PDF créé un PDF pour le document conforme à l’archivage (PDF/A). La norme PDF/A veille à ce que vos documents soient reproduits exactement de la même manière, indépendamment du logiciel que vous utilisez. Les informations nécessaires pour l’affichage de contenu, comme des images, des polices et des informations relatives à la couleur sont intégrées dans votre fichier PDF.

    Note

    Le fichier de sortie PDF consomme plus d’espace lorsqu’il est enregistré avec cette option activée.

Le groupe Persistance permet de contrôler la continuité de l'action de redirection. Elle permet de définir le nombre d'actions Imprimer l'étiquette qui sont concernées par l'action Rediriger l'impression vers un fichier.

  • Appliquer à la prochaine action d'impression: Précise que la redirection de l'impression ne s'appliquera qu'à la prochaine action Imprimer l'étiquette (un seul événement).

  • Appliquer à toutes les actions d'impression suivantes: Précise que la redirection de l'impression s'appliquera à toutes les actions Imprimer l'étiquette définies après la présente action Rediriger l'impression vers un fichier.

État de l'imprimante

Cette action communique avec l'imprimante pour récupérer en temps réel son état, et contacte le spouleur de Windows pour récupérer d'autres informations sur l'imprimante et les travaux en cours.

Il en résulte la collecte d'informations concernant les erreurs, l'état de la file d'attente, le nombre de travaux dans la file d'attente. ce qui révèle les erreurs potentielles et permet de les identifier facilement.

Scénarios possibles. (1) Vérification de l'état de l'imprimante avant l'impression. Si l'imprimante est en état d'erreur, imprimer l'étiquette sur l'imprimante en réserve. (2) Compter le nombre de travaux en attente dans le spouleur de l'imprimante principale. S'il y en a trop, imprimer sur une autre imprimante. (3) Pour vérifier l'état de l'imprimante avant l'impression. Si l'imprimante est en état d'erreur, l'étiquette ne s'imprime pas, mais l'erreur est envoyée au système principal en utilisant une des actions de sortie, telles que Envoyer les données vers un port TCP/IP, Envoyer les données à HTTP, Exécuter l'instruction SQL, Service Web ou comme réponse du déclencheur.

Prérequis pour état de l'imprimante en temps réel

Pour pouvoir contrôler l'état de l'imprimante en temps réel, procéder comme suit :

  • Utiliser un pilote d'imprimante Loftware pour recevoir les informations détaillées sur le statut de l'imprimante. Avec un pilote d'imprimante différent, seules les informations provenant du spouleur Windows sont contrôlables.

  • L'imprimante doit être capable de rapporter son état en temps réel. Pour les modèles d'imprimantes supportant la communication bidirectionnelle, voir la page Internet Téléchargement.

  • L'imprimante doit être connectée à une interface bidirectionnelle.

  • Le mode bidirectionnel doit être activé dans le Panneau de configuration > Matériel et audio > Périphériques et Imprimantes > pilote > Propriétés de l'imprimante > Onglet Ports > Activer la gestion du mode bidirectionnel.

  • Avec une imprimante connectée au réseau, vérifier que le port utilisé est le Port TCP/IP Avancé et pas le Port TCP/IP Standard. Pour plus d'informations, consulter la Knowledge Base article KB189.

Le groupe Imprimante sélectionne l'imprimante.

  • Nom de l'imprimante spécifie le nom de l'imprimante à utiliser pour l'impression en cours.

    Sélectionner l'imprimante dans la liste d'imprimantes installées localement, ou saisir le nom d'une imprimante. Une source de données active un nom d'imprimante variable. Dans ce cas, sélectionner ou créer une variable qui contient le nom de l'imprimante quand un déclencheur s'exécute ou qu'un événement survient. En général, la valeur de la variable est assignée par un filtre.

Le groupe Mappage de données détermine les paramètres qui sont renvoyés par l'action État de l'imprimante.

Avertissement

La majorité des paramètres suivants est compatible seulement avec les pilotes d'imprimante de Loftware. Avec un autre pilote d'imprimante, seuls les paramètres relatifs au spouleur sont utilisables.

  • État de l'imprimante : Spécifie l'état de l'imprimante en temps réel comme une chaîne de caractères.

    Si l'imprimante rapporte plusieurs états, ils sont fusionnés ensemble dans une chaîne de caractères, délimités par des virgules ",". Si aucun problème d'imprimante n'est reporté, le champ est vide. L'état de l'imprimante peut être: Hors ligne, Plus d'étiquettes ou Ruban quasi fini. Les phrases de rapport ne sont pas normalisées, donc chaque marque d'imprimante peut utiliser des messages d'état différents.

  • Erreur d'impression : Spécifie la valeur booléenne (vrai/faux) de l'état d'erreur de l'imprimante.

  • Imprimante hors ligne : Spécifie la valeur booléenne (vrai/faux) de l'état de l'imprimante hors ligne.

  • Pilote en pause : Spécifie la valeur booléenne (vrai/faux) de l'état de pause du pilote.

  • Pilote Loftware: spécifie la valeur booléenne (vrai/faux) de l'état du pilote de l'imprimante. Dit si le pilote sélectionné est un pilote d'imprimante Loftware.

  • État du spouleur : Spécifie l'état du spouleur sous forme de chaîne rapportée par Windows. Le spouleur peut être simultanément dans différents états. Dans ce cas, les états sont fusionnés avec des virgules ",".

  • ID de l'état du spouleur : Spécifie l'état du spouleur sous forme de numéro rapporté par Windows. Le spouleur peut être simultanément dans différents états. Dans ce cas, les ID d'état contiennent toutes les ID comme indicateurs. Par exemple, la valeur 5 représente les ID des états 4 et 1, ce qui se traduit par Imprimante en erreur, Imprimante en pause. Se référer au tableau ci-dessous.

    Astuce

    L'action renvoie une valeur décimale, les valeurs dans le tableau ci-dessous sont en hexadécimales, il faut donc les convertir avant d'analyser la réponse.

  • Table d'ID d'états du spouleur et descriptions correspondantes

    ID de l'état du spouleur (en hexadécimal)

    Description de l'état du spouleur

    0

    Pas d'état.

    1

    Imprimante en pause.

    2

    Imprimante en impression.

    4

    Imprimante en erreur.

    8

    Imprimante indisponible.

    10

    L'imprimante n'a plus de papier.

    20

    Alimentation manuelle requise.

    40

    L'imprimante a un problème de papier.

    80

    Imprimante hors ligne.

    100

    État Entrée/Sortie actif.

    200

    Imprimante occupée.

    400

    Bourrage de papier.

    800

    Corbeille de sortie pleine.

    2000

    Imprimante en attente.

    4000

    Imprimante en cours d'exécution.

    10000

    Imprimante en pré-chauffage.

    20000

    Niveau d'encre bas.

    40000

    Plus d'encre dans l'imprimante.

    80000

    La page actuelle ne peut pas être imprimée.

    100000

    Une intervention de l'utilisateur est requise.

    200000

    L'imprimante n'a plus de mémoire disponible.

    400000

    Protection ouverte.

    800000

    Erreur inconnue.

    1000000

    L'imprimante est en mode économiseur d'énergie.

  • Nombre de travaux dans le spouleur : Spécifie le nombre de travaux qui sont dans le spouleur pour l'imprimante sélectionnée.

  • État de l'imprimante étendue de pilote Loftware : renvoie l’état de l’imprimante et les données d’erreurs au format JSON. Les données comprennent également les paramètres d’imprimante tels que la version du micrologiciel, la distance de la tête d’impression et le niveau de l’encre.

    Note

    Il vous faut le dernier pilote Loftware pour obtenir l’état de l’imprimante étendu du pilote Loftware.

    Exemple 83. Exemple

    NiceLabel Automation renvoie le contenu JSON suivant :

    {
            "printerName":"Production_printer_09",
            "version":"1",
            "responseType":"status3",
            "overallStatus":"error",
            "operationState":"pause",
            "printerType":"Thermal Transfer Label Printer",
            "deviceStatus":
            [
                    {
                            "item": "fatalError",
                            "type": "string",
                            "internalId":"ERR_PAPER_OUT",
                            "shortString":"Paper Out",
                            "longString":"Printer is out of paper."
                    },
                    {
                            "item": "error",
                            "type": "string",
                            "internalId": "ERR_RIBBON_OUT",
                            "shortString": "Ribbon Out",
                            "longString": "Printer is out of Ribbon."
                    }
            ],
            "deviceParameters":
            [
                    {
                            "item":"state",
                            "type":"float",
                            "internalId":"INFO_PRINTHEAD_DISTANCE",
                            "unit": "meter",
                            "value": 789,
                            "shortDescription":"Printhead distance",
                            "longDescription":"Distance of printhead usage."
                    },
                    {
                            "item": "state",
                            "type": "string",
                            "internalId": "INFO_FW",
                            "unit": "",
                            "value": "FW27.3.13",
                            "shortDescription": "Firmware version",
                            "longDescription": "The version of the Firmware loaded on the printer."
                    },
                    {
                            "item": "property",
                            "type": "integer",
                            "internalId": "INFO_PRINT_DISTANCE",
                            "unit": "seconds",
                            "value": 16004,
                            "shortDescription": "Print Distance",
                            "longDescription": "Print Distance that the printer printed since odometer reset."
                    }
            ]
    }

Stocker l'étiquette dans l'imprimante

Cette action enregistre un masque d'étiquette dans la mémoire de l'imprimante. L'action est une partie vitale du mode d'impression Stocker/Rappeler, où le masque d'étiquette est d'abord enregistré dans la mémoire de l'imprimante et ensuite rappelé depuis la mémoire. Les parties non modifiables du masque d'étiquette sont déjà enregistrées dans l'imprimante, il suffit de fournir les données des objets variables de l'étiquette avant l'impression. Pour plus d'informations, consulter l'article Utiliser le mode d'impression Stocker/Rappeler dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Note

Le temps requis pour le transfert des données à l'imprimante est considérablement raccourci, comme il y a moins de données à envoyer. Cette action est utilisée dans les scénarios d'impression autonomes : l'étiquette est stockée dans l'imprimante ou l'applicateur sur une ligne de production, puis rappelée plus tard par un déclencheur logiciel ou mécanique, tel qu'un lecteur de codes à barres ou une cellule photoélectrique.

Le groupe Options avancées pour stocker l'étiquette dans l'imprimante définit le nom de l'imprimante et les variantes de stockage.

  • Nom de l'étiquette à utiliser sur l'imprimante: Spécifie le nom à utiliser pour la stockage du masque d'étiquette dans la mémoire de l'imprimante. Entrer le nom manuellement ou activer Source de données pour définir le nom de façon dynamique en utilisant une valeur variable existante ou nouvelle.

    Avertissement

    Lors de l'enregistrement d'une étiquette dans l'imprimante, il est recommandé de laisser vide le nom d'étiquette dans les options avancées. Ceci évite des conflits de noms durant le processus de rappel de l'étiquette.

  • Variante de stockage: Définit l'emplacement des masques d'étiquettes dans la mémoire de l'imprimante. Entrer l'emplacement manuellement ou activer Source de données pour le définir de façon dynamique en utilisant une valeur variable existante ou nouvelle.

Imprimer un document PDF

L'action Imprimer un document PDF imprime des documents PDF statiques qui ne sont pas liés aux étiquettes dans vos solutions PowerForms. Utiliser cette action pour imprimer n'importe quel document PDF directement à partir de vos solutions. Il est possible de stocker les documents PDF dans/sur :

  • votre ordinateur

  • NiceLabel Control Center

  • le serveur Web

  • les pilotes partagés en réseau

Astuce

Cette action est utile si vous prévoyez d'équiper vos colis avec des rapports PDF imprimés sur des éléments inclus, ou si vous voulez imprimer la documentation des emballages sans ouvrir l'explorateur de fichiers.

Le groupe Imprimante spécifie le nom de l'imprimante à utiliser pour l'impression en cours.

  • Nom de l'imprimante : Sélectionner l'imprimante dans la liste d'imprimantes installées localement, ou saisir un nom d'imprimante. Sélectionner Source de données pour sélectionner dynamiquement l'imprimante en utilisant une variable. Dans ce cas, sélectionner ou créer une variable qui contient le nom de l'imprimante à utiliser quand l'action s'exécute.

Le groupe Fichier définit le fichier à ouvrir.

  • Nom du fichier : spécifie le PDF à imprimer.

Note

Utiliser la syntaxe UNC pour les ressources réseau. Pour plus d'informations, consulter l'article Accès aux Ressources de Réseau Partagées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Formulaire

Ouvrir un autre formulaire

Cette action permet d'ouvrir un autre formulaire de la solution ou un formulaire sur un disque.

Le groupe Paramètres comporte les options suivantes:

  • Revenir au formulaire précédemment ouvert: Rouvre le précédent formulaire après exécution de l'action Ouvrir un autre formulaire.

  • Ouvrir le formulaire: Définit le formulaire à ouvrir avec l'action Ouvrir un autre formulaire.

Il y a quatre manières d'ouvrir un formulaire :

  • Saisir le chemin complet.

  • Sélectionner un formulaire existant dans la solution.

  • Cliquer sur Ouvrir pour localiser le fichier sur le disque.

  • Utiliser une source de donnés pour définir le chemin du fichier dynamiquement

Le groupe Sources du données du formulaire vous aide à gérer les valeurs des variables lorsque vous changez de formulaire.

  • Réinitialiser les valeurs des variables: Par défaut, si le contenu de l'objet d'un formulaire est une valeur de la variable, changer de formulaire garde sa valeur actuelle. Si vous activez l'option Réinitialiser les valeurs des variables, la valeur de la variable reprend sa valeur initiale lorsque vous ouvrez un autre formulaire.

  • Note

    L'action Ouvrir un autre formulaire ne conserve que les valeurs des variables en cours d'utilisation en tant que sources de données de l'objet. Si les variables sont listées dans le Gestionnaire de données dynamiques, leurs valeurs ne sont pas transférées.

    Note

    Si la variable n'a pas de valeur initiale, l'objet apparaît vide.

    Exemple 87. Exemple

    Cette option peut être utile pour les solutions de gestion des données. Lors de la modification des données, vous devrez conserver les valeurs existantes. Lors de l'ajout de nouvelles données, vous devrez réinitialiser les valeurs. Si vous utilisez le premier formulaire pour modifier des données et le second formulaire pour ajouter de nouvelles données, gardez l'option Réinitialiser les valeurs des variables désactivée pour le formulaire de modification des données et activez-la pour le formulaire d'ajout de données.


Quitter

Cette action ferme le formulaire dans NiceLabel 10.

Déplacer le focus

Cette action déplace le focus sur un objet spécifique du formulaire.

Le groupe Paramètres permet de définir le mouvement du focus:

  • Rendre actif le premier objet dans l'ordre de tabulation: place le focus sur le premier objet dans l'ordre défini après exécution du formulaire.

  • Rendre actif l'objet sélectionné place le focus sur l'objet sélectionné après lancement du formulaire.

Récupérer la ligne de la table sélectionnée

Cette action permet de récupérer les numéros des lignes sélectionnées ou les valeurs des champs sélectionnés dans l'objet Table de la base de données du formulaire. Les valeurs sont stockées dans une variable nouvelle ou existante. Récupérer la ligne de la table sélectionnée fonctionne comme une partie de compteur de l'action Sélectionner la ligne de la table.

Le groupe Table du Formulaire permet de choisir sur un formulaire un objet Table de la base de données, et de sélectionner les valeurs à stocker dans une variable.

  • Table: Définit, sur le formulaire, l'objet Table de la base de données à utiliser avec cette action.

    • Numéros de lignes sélectionnées: Stocke les numéros des lignes sélectionnées dans Variable des lignes sélectionnées.

    • Contenu du champ de la table pour les lignes sélectionnées: Stocke la valeur associée au champ pour les lignes de la table sélectionnées.

      • Champ de la table: Définit le champ de la table dans lequel on récupère les valeurs pour les stocker dans la Variable des lignes sélectionnées.

    Note

    Si plusieurs lignes sont sélectionnées, les valeurs stockées (numéros de lignes ou valeurs des champs) sont séparées par des virgules. Pour activer la sélection de plusieurs lignes, ouvrir Propriétés de l'objet Table de la base de données > Paramètres et activer Sélection de plusieurs lignes.

    Note

    Si les valeurs stockées (numéros de ligne ou valeurs de champ) contiennent des virgules, elles sont entourées de guillemets.

  • Variable des lignes sélectionnées: Choisit ou crée une variable pour stocker la valeur du Champ de la table ou des Numéros de lignes sélectionnées.

Astuce

Utiliser cette variable comme source de données pour afficher les valeurs choisies dans l'objet du formulaire.

Astuce

Pour afficher la sélection de l'enregistrement immédiatement après le démarrage du formulaire, utiliser l'événement Au chargement du formulaire. Aller sur Propriétés du formulaire > Événements > Au chargement du formulaire et cliquer sur Actions.... Ajouter l'action Sélectionner la ligne de la table et définir les lignes comme expliqué dans cet article.

Sélectionner une ligne de la table

Cette action permet de définir la ligne à sélectionner dans un objet Table de la base de données sur un formulaire. Elle fonctionne comme l'action Récupérer la ligne de la table sélectionnée.

Le groupe Table du Formulaire permet de choisir sur un formulaire un objet Table de la base de données, et de choisir le mode de sélection de la ligne de cette table.

  • Table: Définit, sur le formulaire, l'objet Table de la base de données à utiliser avec cette action.

  • Mode de sélection: Définit le mode de sélection de l'enregistrement de la base de données.

    • Première ligne: sélectionne la première ligne dans l'objet Table de la base de données.

    • Dernière ligne: sélectionne la dernière ligne dans l'objet Table de la base de données.

    • Numéro de ligne: Active la sélection personnalisée des lignes de la table de la base de données. Ces valeurs peuvent être définies à la main ou dynamiquement par une source de données. Pour sélectionner plusieurs lignes, saisir les numéros de ligne séparés par des virgules.

    • Valeur du champ: Sélectionne tous les enregistrements dans la table de la base de données avec les valeurs de données correspondantes.

      • Champ de la table: Champ de la base de données avec une ou plusieurs valeurs sélectionnées en cas de correspondance.

      • Valeur du champ: Valeur qui sélectionne la ligne (enregistrement) en cas de correspondance.

    Note

    Les options Numéro de ligne et Valeur du champ sélectionnent la ligne de la table quel que soit le tri des lignes de la table. Par exemple, Ligne numéro 3 reste sélectionné même si le tri de la table repositionne la ligne numéro 3 ailleurs dans la table.

    • Sélectionner toutes les lignes: Sélectionne toutes les lignes dans la table.

    • Désélectionner toutes les lignes: Désélectionne toutes les lignes dans la table.

    Note

    Plusieurs lignes sont sélectionnées si la table le peut. Sinon, seule la première ligne est sélectionnée.

Si une ligne de la table est sélectionnée, le numéro de cette ligne peut être stocké dans une variable. Pour activer cette option, utiliser l'option Stocker le numéro de la ligne sélectionnée dans la variable dans les propriétés de la table de la base de données.

Note

L'action Sélectionner une ligne de la table définit la gamme de sélection dans le jeu de données. Ce qui veut dire que les enregistrements sont sélectionnés directement dans la base de données connectée et non dans la table. Si le filtrage est activé dans l'objet Table de la base de données, cela n'affecte pas l'action Sélectionner une ligne de la table.

Définir les propriétés de l'objet

Cette action permet de définir les propriétés d'un objet du formulaire : largeur, hauteur et couleur.

Le groupe Paramètres définit les propriétés à paramétrer:

  • Nom de l'objet: Objet du formulaire à éditer. Un menu déroulant contient la liste des objets utilisables sur le formulaire.

  • Propriété: Définit les propriétés de l'objet à paramétrer. Les propriétés différent suivant l'objet sélectionné.

    Astuce

    Les paramètres prennent effet après lancement du formulaire et réalisation des événements prévus.

    Propriété

    Rôle

    Pertinence

    X

    Paramétrer les distances par rapport aux bordures latérales du formulaire.

    Tous les objets du formulaire.

    Y

    Paramétrer les distances par rapport aux bordures supérieure et inférieure du formulaire.

    Tous les objets du formulaire.

    Largeur

    Définit la largeur de l'objet.

    Tous les objets du formulaire.

    Hauteur

    Définit la hauteur de l'objet.

    Tous les objets du formulaire.

    Activé

    Spécifie si l'objet est activé ou désactivé.

    Tous les objets du formulaire.

    Visible

    Rend l'objet visible ou invisible.

    Tous les objets du formulaire.

    Nom de la police

    Assigne un nom à la police sélectionnée.

    Tous les objets du formulaire ayant un contenu texte.

    Taille de la police

    Assigne à la taille de la police la valeur sélectionnée.

    Tous les objets du formulaire ayant un contenu texte.

    Style de la police

    Assigne à la police le style sélectionné.

    Tous les objets du formulaire ayant un contenu texte.

    Couleur de la police

    Assigne à la police la couleur sélectionnée.

    Tous les objets du formulaire ayant un contenu texte.

    Couleur

    Assigne à l'objet la couleur sélectionnée.

    Tous les objets du formulaires, sauf Navigateur de la base de données et Image.

    Colonnes visibles

    Rend visible une sélection des colonnes de la table.

    Les colonnes sont visibles dans le même ordre que pour le champ Valeur.

    Table de la base de données.

  • Valeur: Valeurs séparées par une virgule. Utiliser les guillemets " si la valeur comporte une virgule.

Astuce

Un exemple de définition des propriétés de l'objet se trouve décrit à l'article Objets du formulaire Table de la base de données dans le guide utilisateurs de Designers.

Traduire le formulaire

Cette action va traduire toutes les chaînes du formulaire dans la langue choisie. Le fichier de traduction qui contient les chaînes dans la langue source et les chaînes traduites est obligatoire pour cette action. Si vous devez créer un nouveau fichier de traduction, suivre les règles de formatage ci-dessous.

Le groupe Paramètre de traduction du formulaire permet de choisir la langue et de choisir ou créer un nouveau fichier de traduction.

  • Langue: Langue à utiliser sur le formulaire traduit. Le nom de la langue est défini sur la première ligne du fichier de traduction.

    Astuce

    Le nom de la langue dans le fichier de traduction peut être configuré par l'utilisateur. Utiliser la même ID (nom) dans l'action que celle utilisée dans le fichier de traduction. Le nom de la langue peut être fixe ou variable. Son utilisation dépend du type de sélection de langue utilisé dans le formulaire.

    Nom fixe : Nom de la langue codé en dur qui doit correspondre au nom placé sur la première ligne du fichier de traduction.

    Nom de la variable : Par exemple, un menu déroulant avec le nom des langues. Quand on change de langue dans la liste, l'événement « Au changement » exécute l'action de traduire le formulaire. Le menu déroulant enregistre la sélection de l'utilisateur dans une variable qui est utilisée pour l'action.

  • Fichier de traduction: Ce fichier contient les chaînes source et de traduction dans différentes langues. Il est structuré en fichier texte, comme un fichier CSV.

  • Créer un fichier de traduction: Cliquer sur ce bouton pour créer le fichier de traduction contenant les chaînes source et les chaînes traduites.

Structure du fichier de traduction: C'est un fichier texte de données encodées en UTF-8. Il ressemble à un fichier CSV (valeurs séparées par des virgules).

Les Règles de formatage sont obligatoires. Toujours suivre les règles listées ci-dessous.

  • La première ligne contient l'ID de la langue.

  • Le premier champ est toujours appelé Source. Ne pas le changer.

  • Les noms des autres champs de la première ligne sont configurables. Utiliser les noms possibles, comme « Langue 2 » et « Langue 3 », ou les remplacer par une description plus appropriée de la langue, comme « Allemand », « Français », « Chinois », etc.

  • Toutes les lignes suivant la première ligne contiennent les traductions de la langue d'origine. Le premier champ contient la chaîne originale, les champs suivants sur la même ligne contiennent les traductions dans les autres langues. La première ligne précise dans quel ordre la traduction doit suivre la chaîne source.

  • Toutes les valeurs sont encadrées par des guillemets. (").

  • Toutes les valeurs sont séparées par un point-virgule (;).

  • Dans un objet texte multi-lignes sur le formulaire, la nouvelle ligne (<CR><LF>) sera encodée dans une chaîne spéciale $NEWLINE$.

  • Si la traduction est vide, la chaîne source est utilisée.

Exemple de fichier de traduction :

Source";"DE"
"&Print";"&Druck"
"Customize$NEWLINE$your$NEWLINE$printing$NEWLINE$forms";"
Anpassen$NEWLINE$Sie$NEWLINE$Ihre$NEWLINE$Druckformen"
"Printer:";"Drucker"
"Quantity";"Menge"
"SAMPLE";"PROBE"
"Se&ttings";"Einstellungen"
"Translate";"Übersetzen"
"www.loftware.com/solutions";""

Chaînes de traduction

L'utilisation de l'action Traduire le formulaire à n'importe quel endroit du formulaire, entraîne automatiquement l'enregistrement de toutes les chaînes du formulaire dans le fichier de traduction à chaque enregistrement du formulaire. Cela permet d'avoir toujours le fichier de traduction au même niveau d'actualisation que le formulaire.

Le fichier de traduction est Unicode. Il est modifiable avec tous les traitements de texte, mais il peut y avoir quelques difficultés à reconnaître les champs parce que les valeurs sont séparées par des points-virgules et ne sont pas alignées les unes sous les autres.

Il est également possible de l'ouvrir dans un tableur comme Microsoft Excel. Dans ce cas, les champs s'affichent par colonnes en fonction de la langue, et sont plus faciles à modifier.

Note

Les tableurs peuvent changer la structure du fichier d'entrées du fichier de traduction. Dans ce cas, reformater les données vous-même après avoir enregistré le fichier de traduction.

Exemple 94. Exemple

Microsoft Excel enregistrera le fichier de traduction en CSV. Les champs perdront les guillemets autour des valeurs et seront séparés par des virgules (,) à la place des points-virgules (;). Il faudra convertir les virgules en points-virgules et mettre les guillemets autour des champs. Utiliser pour cela l'action Chercher et remplacer.


Traduire les valeurs d'une étiquette dans une solution

Les formulaires affichent parfois des valeurs provenant d'étiquettes dans le même document de solution. L'action Traduire le formulaire ne traduit pas automatiquement ces valeurs d'étiquette, car vous devez les ajouter manuellement au fichier de traduction.

Ajouter les valeurs de l'étiquette au fichier de traduction en utilisant les mêmes règles de formatage telles que décrites ci-dessus.

Exemple 95. Exemple

Votre solution contient un formulaire et une étiquette. Le formulaire inclut l'objet Initialisation des données pour l'attribution des valeurs aux variables de l'étiquette. Vous voulez afficher le formulaire initialement en anglais dans la langue allemande en utilisant l'action Traduire le formulaire (c’est-à-dire en cliquant sur un bouton dans le formulaire).

UUID-5c254c5f-a00c-f135-ea08-44f7a72b70f3.png

L'invite d'origine pour les variables est "Define variable value" . Pour afficher la traduction en allemand, ajouter cette ligne au fichier de traduction : "Define variable value";"Definieren Sie den Variablenwert"; Après avoir cliqué sur le bouton avec l'action Traduire le formulaire assignée, l'invite apparaît en allemand.

UUID-1bae8fe2-f0f6-8823-901a-0e0c978c2869.png

Action Message

L’action Message crée des fenêtre contextuelles avec des messages personnalisés dans vos Solution afin que vous puissiez fournir ce qui suit à vos opérateurs :

  • Des avertissements spécifiques

  • Des messages d'erreur

  • Des informations

  • Des questions

Vous pouvez attribuer des valeurs fixes aux actions Intitulé et Message ou vous connecter à des sources de données dynamiques. Vous pouvez enregistrer les réponses à vos messages (« OK », « Annuler », « Oui » ou « Non ») en tant que variables. Vous pouvez également utiliser Messages en tant qu’outils de débogage quand vous créez et testez des formulaires en montrant les résultats des fonctions dans des messages.

UUID-618fc0a6-db10-5758-b8e1-97a88e3df673.png

Création de messages personnalisés pour vos formulaires dans l’Éditeur d'actions.

Les messages contiennent des symboles graphiques correspondant à différents messages :

  • Des informations

    UUID-15c1396b-993b-2104-d7da-2646954db145.png
  • Erreurs

    UUID-2808d9ed-2052-e377-1660-517f81e01362.png
  • Avertissements

    UUID-28b7e391-be23-0a8b-915a-c3e8209bd938.png
  • Des questions

    UUID-f00ed3d0-80ab-9792-6527-63de4d667a40.png

Ajoutez des messages avec l’action Messages pour éviter toute confusion et informer les opérateurs d’erreurs de traitement de données quand vos solutions s’exécutent.

Variables

Définir une variable

Cette action assigne une nouvelle valeur à la variable sélectionnée.

Généralement, les variable récupèrent leur valeur par l'action Utiliser du filtre de données (dans Automation Builder) qui extrait des champs dans les données reçues et les relie aux variables. Il est parfois nécessaire de définir personnellement les valeurs de variables, souvent en cas de dépannage. Dans Automation Builder, les valeurs de variables ne sont pas mémorisées d'un déclencheur à l'autre, mais sont conservées durant l'utilisation du déclencheur.

Le groupe Variables définit le nom de la variable et sa valeur.

  • Nom: nom de la variable dont la valeur doit changer.

  • Valeur: Assigne une nouvelle valeur à la variable sélectionnée.. Elle peut être soit codée en dur, soit fournie dynamiquement par une variable nouvelle ou existante.

Enregistrer les données variables

Cette action enregistre les valeurs d'une ou plusieurs variables dans le fichier associé.

Dans le module NiceLabel Automation cette action permet d'échanger des données entre les déclencheurs. Pour relire les données dans le déclencheur, utiliser l'action Charger les Données Variables.

Astuce

Les valeurs sont enregistrées au format CSV, avec le nom des variables sur la première ligne. Si les variables contiennent des valeurs mufti lignes, les caractères de la nouvelle ligne (CR/LF) sont encodés ainsi: \n\r.

Le groupe Paramètres définit le nom du fichier.

  • Nom de fichier: nom du fichier dans lequel il faut enregistrer les données variables. Il peut être codé en dur, et les valeurs seront enregistrées chaque fois dans le même fichier.

    Utiliser la syntaxe UNC pour les ressources réseau. Pour plus d'informations, consulter la section Accès aux Ressources de Réseau Partagées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Le groupe Si le fichier existe gère les options en cas de fichier existant.

  • Ecraser le fichier: écrase les données existantes avec les nouvelles données variables. L'ancien contenu est perdu.

  • Joindre les données au fichier: joint les valeurs de la variable au fichier de données existantes.

Le groupe Structure du fichier texte spécifie les paramètres du fichier CSV:

  • Séparateur: spécifie le type de séparateur (tabulation, point virgule, virgule ou caractère personnalisé). Le séparateur est un caractère qui sépare les valeurs.

  • Délimiteur de texte: spécifie le caractère qui délimite le contenu du texte.

  • Encodage du fichier: Spécifie le mode d'encodage utilisé dans le fichier de données. Auto définit automatiquement l'encodage. Si nécessaire, sélectionner le type d'encodage préféré dans le menu déroulant.

    Astuce

    UTF-8 est une bonne sélection par défaut.

  • Ajouter les noms des variables dans la première ligne: place le nom de la variable dans la première ligne du fichier.

Le groupe Variables définit les variables dont les valeurs doivent être lues dans le fichier de données. Les valeurs des variables existantes seront remplacées par les valeurs du fichier.

  • Toutes les variables: spécifie que toutes les variables définies dans le fichier de données devront être lues.

  • Variables sélectionnées: Spécifie que seules les variables sélectionnées seront lues dans le fichier de données.

Charger les données variables

Cette action charge les valeurs d'une ou plusieurs variables enregistrées dans le fichier associé par l'action Enregistrer les données variables . Cette action permet d'échanger des données entre les déclencheurs. Il est possible de charger une variable particulière ou toutes les variables qui existent dans le fichier.

Le groupe Paramètres définit le nom du fichier.

  • Nom de fichier: Spécifie le fichier duquel il faut charger les données variables. Il peut être codé en dur, et les valeurs seront chargées chaque fois du même fichier.

    Utiliser la syntaxe UNC pour les ressources réseau. Pour plus d'informations, consulter la section Accès aux Ressources de Réseau Partagées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Les paramètres du groupe Structure du fichier doivent refléter la structure du fichier enregistré par l'action Enregistrer les données variables.

  • Séparateur: Spécifie le type de séparateur (tabulation, point virgule, virgule ou caractère personnalisé). Le séparateur est un caractère qui sépare les valeurs.

  • Délimiteur de texte: Spécifie le caractère qui délimite le contenu du texte.

  • Encodage du fichier: Spécifie le mode d'encodage utilisé dans le fichier de données. Auto définit automatiquement l'encodage. Si nécessaire, sélectionner le type d'encodage préféré dans le menu déroulant.

    Astuce

    UTF-8 est une bonne sélection par défaut.

Le groupe Variables définit les variables dont les valeurs doivent être chargées.

  • Toutes les variables: Spécifie que toutes les variables définies dans le fichier de données devront être lues.

  • Variables sélectionnées: Spécifie que seules les variables sélectionnées seront lues dans le fichier de données.

Manipulation de chaîne de caractères

Cette action définit le formatage des données variables sélectionnées.

Les actions les plus utilisées sont : effacer les espaces de début et de fin, rechercher et remplacer des caractères, et effacer les guillemets d'ouverture et de fermeture.

Cette fonctionnalité sert souvent quand un déclencheur reçoit un fichier de données non structuré ou des données anciennes. Dans ce cas, les données doivent être analysées par le filtre de Données non structurées. Cette action permet d'affiner la valeur des données.

Note

Parfois, cette action n'est pas assez puissante pour manipuler une chaîne de caractères. Utiliser alors l'action Exécuter le Script et un script Visual Basic ou Python pour manipuler les données.

UUID-e7689da1-7fbe-e698-af8e-884c627bf335.png

Le groupe Variables définit les variables dont les valeurs doivent être formatées.

  • Toutes le variables: Spécifie toutes les variables définies dans le fichier de données qui devront être formatées.

  • Variables sélectionnées: Spécifie que seules les variables sélectionnées dans le fichier de données seront formatées.

Le groupe Formater le texte définit les fonctions de manipulation de chaîne de caractères qui seront appliquées aux variables ou champs sélectionnés. Plusieurs fonctions sont utilisables. Les fonctions s'appliqueront dans l'ordre sélectionné dans l'interface utilisateur, de haut en bas.

  • Supprimer les espaces au début: Enlève tous les caractères d'espacement (code décimal ASCII 32) du début de la chaîne de caractères.

  • Supprimer les espaces à la fin: Enlève tous les caractères d'espacement (code décimal ASCII 32) à la fin de la chaîne de caractères.

  • Effacer le caractère d'ouverture fermeture: Efface la première occurrence du caractère d'ouverture et de fermeture trouvé dans la chaîne de caractères.

    Exemple 100. Exemple

    Si on utilise "{" comme caractère d'ouverture et "}" comme caractère de fermeture, la chaîne d'entrée {{selection}} est convertie en {selection}.


  • Rechercher et remplacer: Exécute une recherche classique et remplace la fonction selon la valeur fournie pour rechercher et remplacer par. Les expressions régulières sont utilisables.

Note

Il y a plusieurs implémentations des expressions classiques utilisées. NiceLabel 10 utilise la syntaxe .NET Framework pour les expressions clasiques. Pour plus d'informations, consulter la Knowledge Base article KB250.

  • Remplacer les caractères non imprimables par des espaces: remplace tous les caractères de contrôle de la chaîne par un espace (code décimal ASCII 32). Les caractères non imprimables sont des caractères avec des valeurs décimales ASCII entre 0–31 et 127–159.

  • Supprimer les caractères non imprimables: Enlève tous les caractères de contrôle de la chaîne. Les caractères non imprimables sont des caractères avec des valeurs décimales ASCII entre 0–31 et 127–159.

  • Décoder les caractères spéciaux: Décode les caractères (ou codes de contrôle) qui sont indisponibles sur le clavier, comme le retour chariot ou le passage à la ligne. NiceLabel 10 utilise une notation pour encoder de tels caractères sous forme lisible, tels que <CR> pour Retour Chariot et <LF> pour Passage à la Ligne. Cette option convertit les caractères spéciaux de la syntaxe NiceLabel en caractères binaires réels.

    Exemple 101. Exemple

    Quand il reçoit les données "<CR><LF>", Desktop Designer les utilise comme une chaîne complète de 8 caractères. Il faut activer cette nouvelle option pour interpréter et utiliser les données comme deux caractères binaires CR (Retour Chariot – code ASCII 13) et LF (Passage à la ligne – code ASCII 10).


  • Rechercher et supprimer tout avant: Recherche la chaîne et enlève les caractères situés avant la chaîne définie. La chaîne de caractères trouvée peut aussi être effacée.

  • Rechercher et supprimer tout après: Recherche la chaîne et enlève les caractères situés après la chaîne définie. La chaîne de caractères trouvée peut aussi être effacée.

Données et connectivité

Exécuter une requête SQL

Cette action envoie des commandes SQL sur votre serveur SQL et collecte les résultats. Utiliser les commandes SELECT, INSERT, UPDATE et DELETE.

L'action Exécuter une requête SQL a deux objectifs :

  • Récupérer des données additionnelles dans la base de données: Vous souhaitez imprimer des étiquettes avec des données provenant de votre base de données, mais toutes les valeurs ne sont pas requises. Par exemple, seules les valeurs Product ID et Description, mais pas pour Prix. Créer une requête SQL pour rechercher les valeurs Prix dans la base de données SQL.

    SELECT Price FROM Products
    WHERE ID = :(Product ID)

    L'ID est un champ de la base de données, Product ID est une variable définie dans le déclencheur.

  • Mettre à jour ou effacer des données de la base de données: Une fois que vos étiquettes sont imprimées, mettre à jour les enregistrements dans la base de données et signaler au système que les enregistrements particuliers ont déjà été traités. Exemple de code SQL: Changer le champ AlreadyPrinted (déjà imprimé) en True (vrai) pour l'enregistrement en cours de traitement.

    UPDATE Products
    SET AlreadyPrinted = True
    WHERE ID = :(Product ID)

    Ou effacer l'enregistrement actuel de la base de données, car il n'est plus nécessaire.

    DELETE FROM Products
    WHERE ID = :(Product ID)

    L'ID est un champ de la base de données, Product ID est une variable définie dans le déclencheur.

Note

Pour utiliser la valeur d'une variable dans une instruction SQL, il faut utiliser le signe deux points (:) devant son nom. Cela signale que le nom de la variable suit.

Important

Lorsque vous créez votre solution avec une connexion de base de données, utilisez les variables d’invite sur vos étiquettes au lieu de champs de base de données.

Utilisez les mêmes noms pour les variables d’invite que ceux définis pour les champs de base de données, par exemple :

Champ de base de données : food_products_1c.ProdCode

Variable d’invite sur votre étiquette : ProdCode

NiceLabel associe ensuite automatiquement les variables correspondantes aux champs de base de données.

Le groupe Connexion à la base de données définit la connexion à la base de données qui sera utilisée pour l'instruction.

Astuce

Avant d'envoyer une requête SQL à une base de données, il faut paramétrer la connexion à la base de données. Cliquer sur le bouton Définir et suivre les instructions à l'écran. Pour se connecter à une source de données contrôlée par des requêtes SQL, il ne faut pas utiliser de fichiers texte (CSV) et Excel.

Le groupe Instruction SQL définit une instruction ou une requête SQL à exécuter.

Astuce

Les instructions en Langage de Manipulation des données (DML) peuvent exécuter des requêtes dans des tables de bases de données existantes.

Utiliser les instructions SQL standard, comme SELECT, INSERT, DELETE et UPDATE, y compris les jointures, fonctions et mots clés. Les instructions en langage DDL pour créer des bases de données et des tables (CREATE DATABASE, CREATE TABLE), ou les supprimer (DROP TABLE) ne sont pas permises.

  • Test : Ouvre la section Aperçu des données. Simuler l'exécution (sélectionné par défaut) teste l'exécution des instructions SQL. Cliquer sur Exécuter pour lancer la simulation.

    Astuce

    Aperçu des données Cette section permet de tester l'exécution des requêtes SQL avec des données réelles. Pour protéger les données d'une mise à jour accidentelle, vérifier que l'option Simuler l'exécution est activée. Les instructions INSERT, DELETE et UPDATE s'exécuteront. Cela montrera en retour le nombre de données affectées, la transaction sera ensuite annulée.

    Si la requête SQL utilise des variables, leurs valeurs peuvent être saisies pour l'exécution du test.

  • Insérer une source de données : permet d'insérer une variable, nouvelle ou existante, dans une requête SQL.

  • Exporter/Importer : Permet d'exporter ou importer une instruction SQL de ou dans un fichier externe.

  • Mode Exécution : Spécifie le mode explicite d'exécution de la requête SQL.

    Astuce

    Avec certaines requêtes SQL complexes, il devient très difficile de déterminer automatiquement quelle est l'action prévue. Si la logique intégrée pose problème pour identifier l'objet de l'action, sélectionner l'action principale à la main.

    • Automatique : Détermine l'action automatiquement.

    • Retourner un ensemble d'enregistrements (SELECT) : reçoit les données récupérées dans les enregistrements.

    • Ne renvoie pas l'ensemble d'enregistrements (INSERT, DELETE, UPDATE) : Utiliser cette option si la requête ne renvoie pas les enregistrements. Ou insérer de nouveaux enregistrements, supprimer ou mettre à jour les enregistrements existants. Le résultat est une réponse sur le nombre de lignes affectées par votre requête.

  • Délai d'exécution : vous permet de définir le délai pour d'envoi de vos commandes au serveur SQL. Utiliser le délai d'exécution dans le cas d'un envoi de commandes SQL multiples et consécutives nécessitant un temps de traitement plus long.

    Saisir la durée du délai requis en secondes. Par défaut, la durée du délai d'exécution est de 60 s. Si vous voulez que votre fournisseur de base de données définisse le délai, saisir 0 s.

Le groupe Résultat permet de déterminer comment stocker le résultat de la requête SQL et de définir la répétition de l'action.

  • Enregistrer le résultat dans la variable : définit la variable dans laquelle sera enregistré le résultat de l'instruction SQL. Cette option dépend du Mode d'exécution sélectionné.

    • Résultat de la requête SELECT. L'exécution de la requête SELECT renvoie un jeu d'enregistrements. Le contenu du texte reçu sera au format CSV. La première ligne contient les noms de champs de résultats. Les lignes suivantes contiennent les enregistrements.

      Pour extraire les valeurs des ensembles de données renvoyées et les utiliser dans d'autres actions, définir et exécuter l'action Utiliser le filtre de données sur le contenu de cette variable. Action disponible dans Automation Builder).

    • Résultat des requêtes INSERT, DELETE et UPDATE. Les requêtes INSERT, DELETE et UPDATE renvoient un chiffre indiquant le nombre d'enregistrements affectés dans la table.

  • Répéter pour chaque enregistrement. Si c'est activé, NiceLabel ajoute automatiquement une nouvelle action Pour chaque enregistrement. Voir plus d’informations sur cette action dans un sujet dédié.

    Toutes les actions indentées sont répétées pour chaque enregistrement renvoyé par la requête SQL.

    Note

    Le mappage automatique est activé. L'action Pour chaque enregistrement ne peut pas être supprimée.

    Champ de base de données : food_products_1c.ProdCode

    Variable d’invite sur votre étiquette : ProdCode

Réessayer après échec : Ce groupe permet de configurer l'action pour réessayer continuellement de rétablir la connexion à la base de données si la première tentative n'a pas réussi. Si l'action échoue au cours du nombre de tentatives défini, une erreur est signalée.

  • Nouvelles tentatives : Spécifie le nombre de tentatives de connexion au serveur de la base de données.

  • Intervalle entre les tentatives : Spécifie le temps d'attente entre chaque essai.

Avertissement

Ne placez pas l’objet Table de base de données sur votre formulaire d’impression si vous utilisez l’action Exécuter une requête SQL. Il se peut que les résultats soient incorrects.

Exemple 103. Exemple

Vous voulez imprimer des étiquettes avec des données provenant de votre base de données food_products_1c, mais seulement les enregistrement dont la valeur de champ prédéfinie est UseBy.

Vous définissez la valeur de UseBy avec la variable ProdUser. Dans ce cas, la valeur ProdUser est « 3 ».

Après l’impression de chaque étiquette, NiceLabel écrit les valeurs de base de données dans un fichier texte sur votre disque. Utilisez la chaîne suivante :

UUID-507bcc38-919d-635b-5209-8706fb3d61e2.png
UUID-cb65b196-d5b2-4725-89d9-14f266f5cb64.png

Seules les étiquettes où la valeur UseBy est égale à « 3 » sont imprimées et les valeurs sont écrites dans un fichier texte :

UUID-637fe74b-7603-a307-be15-a9e8afba04f5.png

Rafraîchir la table

Cette action relit une table donnée dans une base de données.

Le groupe Table sélectionne la table de la base de données à relire.

  • Table: permet de définir une table existante à relire ou d'en créer une nouvelle en utilisant l'assistant Base de données.

Importer les données dans la table

Cette action lit les données formatées en CSV dans un fichier texte et les importe dans une base de données SQL.

Note

Avant d'utiliser cette action, il faut d'abord paramétrer la connexion à la base de données SQL. Cette action ne marche pas avec des bases de données sur fichiers de type Microsoft Access, ou des fichiers de données comme Microsoft Excel, ou des fichiers de texte brut. Utiliser une base de données sur serveur SQL comme Microsoft SQL Server.

Les règles suivantes s'appliquent à cette action:

  • La table doit déjà exister dans la base de données SQL.

  • La table doit contenir une CLE PRIMAIRE.

  • La première ligne d'un fichier texte doit contenir les noms de champs.

  • Le nom des champs du fichier texte doit correspondre au nom des champs de la table de la base de données.

  • Si le fichier texte ne contient pas de données pour certains champs, il sera écrit NUL dans la base de données. Si le champ n'accepte pas la valeur NUL, il sera écrit une chaîne vide ("").

  • Les valeurs de paramétrage pour les champs auto-incrémentés sont ignorées. La base de données fournira les valeurs pour ce type de champ.

  • Si la valeur provenant du fichier texte ne correspond pas à la structure du champ, l'action sera annulée et un message d'erreur s'affichera. Par exemple, si on tente de mettre une valeur alphanumérique dans un champ numérique.

  • En filtrant les enregistrements sur le formulaire pour afficher uniquement les enregistrements répondant à certaines conditions, on importera seulement soit les enregistrements qui n'apportent aucune valeur correspondant au filtre, soit ceux qui apportent la même valeur que celle du filtre défini avec le formulaire.

  • Seuls les filtres avec les conditions "égal" , pas plus grand que", "moins que", "contient" ou similaires sont autorisés.

  • Si le fichier texte contient des champs non définis dans la base de données SQL, l'importation va les ignorer. Seuls les champs connus seront importés.

Le groupe Paramètres sélectionne la table.

  • Table permet de choisir une table prédéfinie dans un menu déroulant ou crée une nouvelle table en utilisant l'assistant Base de données.

Le groupe Structure du fichier texte spécifie les paramètres de la base de données texte:

  • Séparateur: Spécifie le délimiteur dans le fichier de données. Sélectionner un délimiteur prédéfini, ou en introduire un personnalisé.

  • Délimiteur: spécifie le délimiteur du texte. Sélectionner un délimiteur prédéfini, ou en introduire un personnalisé.

  • Encodage du fichier: Spécifie le mode d'encodage utilisé dans le fichier de données. Auto définit automatiquement l'encodage. Si nécessaire, sélectionner le type d'encodage préféré dans le menu déroulant.

Envoyer les données au port TCP/IP

Envoie les données à tout périphérique acceptant une connexion TCP/IP sur un numéro de port prédéfini.

Envoyer les données au port TCP/IP établit la connexion avec le périphérique, envoie les données et termine la connexion. La connexion et la communication sont gérées par le protocole de communication qui s'établit entre le client et le serveur au début et à la fin de la connexion TCP.

Le groupe Paramètres de connexion permet de choisir les paramètres de connexion.

  • Répondre à l'expéditeur: Permet de répondre directement au socket à partir duquel proviennent les données du déclencheur. Utiliser cette option pour renvoyer des informations sur le processus d'impression.

    Note

    Cette option est disponible dans NiceLabel Automation.

    Les conditions préalables pour le paramètre Répondre à l'expéditeur sont:

    • L'interlocuteur ne ferme pas le canal de communication une fois le message livré.

    • Envoyer les Données au port TCP/IP est utilisée dans le déclencheur du Serveur TCP/IP.

    • Ne pas configurer l'événement d'exécution dans le déclencheur du serveur TCP/IP À la déconnexion du client.

  • Destination (adresse IP:port): Définit l'adresse et le port de destination du serveur TCP/IP. Coder en dur les paramètres de connexion et utiliser une adresse IP fixe ou utiliser une variable en cliquant sur la flèche à droite et en sélectionnant la variable prédéfinie. Pour plus d'informations, consulter l'article Combinaison de valeurs dans un objet dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

    Exemple 107. Exemple

    Si la variable hostname procure le nom du serveur TCP/IP et la variable port fournit le numéro de port, saisir la destination suivante:[hostname]:[port]


  • Délai de déconnexion: Prolonge la connexion sur le socket ciblé de l'intervalle de temps défini après que les données ont été fournies. Certains périphériques ont besoin de plus de temps pour traiter les données. Taper le différé à la main ou cliquer sur les flèches pour augmenter ou diminuer la valeur.

  • Enregistrer la réponse de données dans une variable: Permet de créer ou sélectionner une variable où sont enregistrées les données reçues du serveur. Toutes les données reçues du serveur TCP/IP après le « délai de déconnexion » sont enregistrées dans la variable.

Note

L’action Envoyer les données au port TCP/IP s’exécute sur Web Printing Server et pas sur Web Printing Client.

Si vous utilisez l’action Envoyer les données au port TCP/IP dans NiceLabel Web Client et que vous souhaitez l’exécuter localement (en contournant Web Printing Server), ajoutez le préfixe « LOCAL_ » au nom de votre action.

_LOCAL_01.png

Le groupe Contenu définit le contenu à envoyer au serveur TCP/IP.

Astuce

Utiliser le contenu fixe, un mixte de contenu fixe et variable, ou contenu variable seul. Pour insérer un contenu de variable, cliquer sur le bouton avec une flèche à droite de la zone de données et insérer la variable de la liste. Pour plus d'informations, consulter l'article Combinaison de valeurs dans un objet dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

  • Données: Spécifie le contenu qui sera envoyé en sortie.

  • Encodage: Spécifie l'encodage des données envoyées. Auto définit automatiquement l'encodage. Si nécessaire, sélectionner le type d'encodage préféré dans le menu déroulant.

Envoyer les données au port série

Cette action envoie les donnéessur un port série. Cette action permet de communiquer avec les périphériques connectés à un port série.

Astuce

Il faut que la configuration du port série soit identique des deux côtés, dans l'action et sur le périphérique en série. Le port série peut être utilisé par une application dans la machine. Pour que cette action puisse utiliser ce port, aucune autre application ne doit l'utiliser, même pas un pilote d'imprimante.

Le groupe Port permet de choisir le port série.

  • Nom du port: port sur lequel le périphérique est connecté. Cela peut être un port COM matériel ou un port COM virtuel.

Le groupe Paramètres de port permet de définir d'autres paramètres pour se connecter au port série.

  • Bits par seconde: Vitesse utilisée par un périphérique pour communiquer avec le PC. L'alias généralement utilisé pour ce paramètre est « baud rate ». Sélectionner la valeur dans la liste du menu déroulant.

  • Bits de données: Spécifie le nombre de bits de données dans chaque caractère. 8 bits de données sont généralement utilisés dans les appareils récents. Sélectionner la valeur dans la liste du menu déroulant.

  • Parité: Spécifie la méthode de détection d'erreurs de transmission. Le paramètre de parité généralement utilisé est « aucune », avec la détection d'erreur gérée par un protocole de communication (contrôle de flux). Sélectionner la valeur dans la liste du menu déroulant.

  • Bits d'arrêt: Les bits d'arrêt envoyés à la fin de chaque caractère permettent à la machine de réception de détecter la fin d'un caractère et de le resynchroniser avec le flux de caractères. Les appareils électroniques utilisent généralement un bit de stop. Sélectionner la valeur dans la liste du menu déroulant.

  • Contrôle de flux: Le port série peut utiliser les signaux de l'interface pour interrompre et reprendre la transmission des données.

Le groupe Contenu définit le contenu à envoyer au port série.

Astuce

Il peut être fixe, un mixte de contenu fixe et variable, ou contenu variable seul. Pour insérer un contenu de variable, cliquer sur le bouton avec une flèche à droite de la zone de données et insérer la variable de la liste. Pour plus d'informations, consulter l'article Combinaison de valeurs dans un objet dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

  • Données: Spécifie le contenu qui sera envoyé en sortie.

Lire les données du port série

Cette action collecte les données reçues par le port série (RS-232) et les enregistre dans une variable sélectionnée. Cette action permet de communiquer avec les périphériques connectés à un port série.

Le groupe Port permet de choisir le port série.

  • Nom du port: port sur lequel le périphérique est connecté. Cela peut être un port COM matériel ou un port COM virtuel.

Le groupe Paramètres de port permet de définir d'autres paramètres pour se connecter au port série.

  • Bits par seconde: Vitesse utilisée par un périphérique pour communiquer avec le PC. L'alias généralement utilisé pour ce paramètre est « baud rate ».

  • Bits de données: Spécifie le nombre de bits de données dans chaque caractère. 8 bits de données sont généralement utilisés dans les appareils récents.

  • Parité: Spécifie la méthode de détection d'erreurs de transmission. Le paramètre de parité généralement utilisé est « aucune », avec la détection d'erreur gérée par un protocole de communication (contrôle de flux).

  • Bits d'arrêt: Les bits d'arrêt envoyés à la fin de chaque caractère permettent à la machine de réception de détecter la fin d'un caractère et de le resynchroniser avec le flux de caractères. Les appareils électroniques utilisent généralement un bit de stop.

  • Contrôle de flux: Le port série peut utiliser les signaux de l'interface pour interrompre et reprendre la transmission des données.

Exemple 110. Exemple

Un appareil lent peut avoir besoin de garder le contact avec le port série pour indiquer que les données doivent être mises en pause pendant qu'il traite les données reçues.


Le groupe Options comporte les paramètres suivants:

  • Différé de lecture: Spécifie un différé éventuel durant la lecture de données sur le port série. Le contenu complet du buffer du port série sera lu à la fin du différé. Taper le différé à la main ou cliquer sur les flèches pour augmenter ou diminuer la valeur.

  • Envoyer les données d'initialisation: Spécifie la chaîne de caractères qui est envoyée au port série sélectionné avant la lecture des données. Cette option permet d'initialiser le périphérique pour qu'il puisse fournir les données. L'utiliser aussi pour envoyer une question spécifique à l'appareil, et recevoir la réponse spécifique. Cliquer sur le bouton avec une flèche pour insérer des caractères spéciaux.

Le groupe Extraction des données permet de définir l'extraction de certaines parties des données reçues.

  • Point de départ: Position de départ pour l'extraction des données.

  • Position de fin: Position finale pour l'extraction des données.

Le groupe Résultat définit une variable pour le stockage des données.

  • Enregistrer les données dans une variable: Sélectionner ou créer une variable pour y stocker les données reçues.

Envoyer les données à l'imprimante

Cette action envoie les données à l'imprimante sélectionnée. Cette action est utile pour envoyer des flux d'impression pré-générés à toute imprimante disponible.

NiceLabel Automation utilise les pilotes d'imprimante en mode de transit, pour pouvoir envoyer les données au port de destination, tel que le port LPT, COM, TCP/IP ou USB, sur lequel l'imprimante est connectée.

Note

Scénario possible. Les données reçues par le déclencheur doivent être imprimées sur la même imprimante réseau mais sur des masques d'étiquettes différents (fichiers .NLBL). L'imprimante peut accepter des données de différents postes de travail. Elle imprime généralement les travaux dans l'ordre reçu. Automation Builder va envoyer chaque masque d'étiquette dans des travaux d'impression distincts, donnant la possibilité à d'autres postes de travail d'insérer leurs impressions entre celles créées par Automation Builder. Au lieu d'envoyer chaque travail séparément à l'imprimante, il est possible de les fusionner en utilisant l'action Rediriger l'impression vers un fichier pour envoyer ensuite un seul gros travail d'impression à l'imprimante.

Le groupe Imprimante sélectionne l'imprimante.

  • Nom de l'imprimante: Nom de l'imprimante à laquelle les données sont envoyées. Sélectionner l'imprimante dans la liste d'imprimantes installées localement, saisir un nom d'imprimante ou la définir dynamiquement avec une variable nouvelle ou existante.

Source de données définit le contenu à envoyer à l'imprimante.

  • Utiliser les données reçues par le déclencheur : Définit l'utilisation des données reçues par le déclencheur. Dans ce cas, le flux d'imprimante reçu est utilisé en entrée dans le filtre. L'objectif est de le rediriger vers l'imprimante sans qu'il soit modifié. Le même résultat peut être atteint en activant la variable interne DataFileName et en utilisant le contenu du fichier auquel elle se réfère. Pour plus d'informations, consulter l'article Utilisation de Valeurs Composées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

  • Nom de fichier: Définit le chemin et nom de fichier contenant le flux d'impression. Le contenu du fichier spécifié est envoyé à l'imprimante. Sélectionner la Source de données pour définir dynamiquement le nom du fichier en utilisant une valeur variable.

  • Variable: Définit la variable (nouvelle ou existante) qui contient le flux d'impression.

  • Personnalisé: Définit un contenu personnalisé à envoyer à une imprimante. Il peut être fixe, un mixte de contenu fixe et variable, ou contenu variable seul. Pour insérer un contenu de variable, cliquer sur le bouton avec une flèche à droite de la zone de données et insérer la variable de la liste. Pour plus d'informations, consulter l'article Combinaison de valeurs dans un objet dans le guide utilisateur de NiceLabel 10.

Requête HTTP

Cette action envoie les données au serveur Web de destination en utilisant la méthode HTTP sélectionnée. Les schémas d'URI HTTP et HTTPS sont autorisés.

HTTP fonctionne comme un protocole de requête-réponse entre client et serveur. Dans cette action, fonctionne comme un client qui communique avec un serveur à distance. Cette action va soumettre la requête HTTP sélectionnée au serveur. Le serveur renverra un message de réponse, concernant l'état d'achèvement de la requête et la réponse dans le corps du message.

Le groupe Paramètres de connexion permet de choisir les paramètres de connexion.

Note

Cette action supporte le Protocole Internet version 6 (IPv6).

  • Destination: L'adresse, le port et la destination (chemin) sur le serveur Web.

    Note

    La définition du port est facultative quand le serveur Web fonctionne sur le port 80 par défaut. Coder en dur les paramètres de connexion ou utiliser un nom d'hôte et une adresse IP fixes. Utiliser une valeur variable pour définir cette option dynamiquement. Pour plus d'informations, consulter l'article Utilisation des valeurs composées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

    Exemple 113. Exemple

    Si la variable hostname procure le nom du serveur Web et la variable port fournit le numéro de port, saisir la destination suivante:[hostname]:[port]


  • Méthode requise: Affiche les méthodes de requête disponibles.

  • Délai écoulé: Le temps imparti (en ms) pour que la connexion au serveur soit établie et la réponse reçue.

  • Enregistrer la réponse d'état dans une variable: Définit la variable dans laquelle est enregistré le code d'état renvoyé par le serveur.

    Astuce

    L'état du code doit être de l'ordre de 2XX. Par exemple, 200 est une bonne réponse. Les codes 5XX sont des erreurs du serveur.

  • Enregistrer la réponse de données dans une variable: Variable où sont enregistrées les données reçues du serveur.

Le groupe Authentification permet de sécuriser la connexion au serveur Web.

  • Activer une authentification de base: Permet de mettre les identifiants nécessaires à la connexion au serveur Web. L'identifiant et le mot de passe peuvent être fixes ou fournis par une valeur variable.

L'authentification Basique HTTP (BA) utilise les entêtes statiques standard HTTP. Le mécanisme BA ne procure aucune protection de confidentialité pour les infos d'identification transmises. Elles sont seulement encodées en Base64 pendant le transit, mais ne sont ni cryptées ni hachées. L'authentification de base devrait être utilisée en HTTPS.

  • Afficher le mot de passe: Démasque les caractères de l'identifiant et du mot de passe.

Note

L’action Requête HTTP s’exécute sur Web Printing Server et pas sur Web Printing Client.

Si vous utilisez l’action Requête HTTP dans NiceLabel Web Client et que vous souhaitez l’exécuter localement (en contournant Web Printing Server), ajoutez le préfixe « LOCAL_ » au nom de votre action.

_LOCAL_02.png

Contenu permet de définir le contenu à envoyer au serveur Web.

  • Données: Spécifie le contenu qui sera envoyé en sortie. Il peut être fixe, un mixte de contenu fixe et variable, ou contenu variable seul. Pour insérer un contenu de variable, cliquer sur le bouton avec une flèche à droite de la zone de données et insérer la variable de la liste. Pour plus d'informations, consulter l'article Combinaison de valeurs dans un objet dans le guide utilisateur de NiceLabel 10.

  • Encodage: Spécifie l'encodage des données envoyées.

    Astuce

    Auto définit automatiquement l'encodage. Si nécessaire, sélectionner le type d'encodage préféré dans le menu déroulant.

  • Type: Spécifie la caractéristique Content-Type pour le message HTTP. Si aucun type n'est sélectionné, la valeur par défaut application/x-www-form-urlencoded est utilisée. Si la liste ne contient aucun type utilisable, il est possible d'en définir un personnalisé, ou déterminer une variable qui le définira dynamiquement..

Des Entêtes HTTP supplémentaires sont exigées par certain serveurs HTTP (spécialement pour les services REST).

Note

Comme l’action Requête HTTP utilise déjà une clé d’abonnement intégrée, il est inutile de saisir la valeur de clé d’abonnement Ocp-Apim-Subscription-Key dans des entêtes HTTP supplémentaires.

Vous devez fournir la valeur Ocp-Apim-Subscription-Key si vous effectuez un appel vers l’API sur le Cloud depuis une application en dehors de NiceLabel.

  • Entêtes additionnelles: Entêtes codées en dur ou récupérées d'une variable. Pour accéder aux variables, cliquer sur la petite flèche à la droite du champ de texte. Pour plus d'informations, consulter l'article Combinaison de valeurs dans un objet dans le guide utilisateur de NiceLabel 10.

    Certains serveurs HTTP (spécialement pour les services REST) obligent à inclure l'entête HTTP personnalisée dans le message. Cette section permet de fournir les entêtes HTTP nécessaires.

    L'entête HTTP doit être introduite en respectant la syntaxe suivante:

    header field name: header field value

    Par exemple, pour utiliser les noms des champs Accept, User-Agent et Content-Type, utiliser la syntaxe suivante:

    Accept: application/json; charset=utf-8
    User-Agent: Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML,
    like Gecko) Chrome/31.0.1650.63 Safari/537.36
    Content-Type: application/json; charset=UTF-8

    Les noms des champs d'entête peuvent être codés en dur ou bien ils peuvent récupérer leur valeur des variables du déclencheur. Il est possible d'utiliser autant de champs d'entête personnalisés que nécessaires, mais chaque entête doit être placée sur une nouvelle ligne.

    Note

    Les entêtes HTTP saisies vont remplacer les entêtes déjà définies dans les propriétés des actions, telles que Content-Type (type de contenu).

Web Service

Le Service Web est une méthode de communication entre deux appareils électroniques ou logiciels. Il est défini comme norme d'échange de données. Il utilise XML pour taguer les données, SOAP pour transférer les données et WSDL pour décrire les services disponibles.

Cette action se connecte à un service Web distant et exécute les méthodes sur celui-ci. Les méthodes sont comme des actions publiées sur le service Web. L'action va envoyer des valeurs à la méthode sélectionnée dans le service Web distant, collecter le résultat et l'enregistrer dans les variables sélectionnées.

Après avoir importé le WSDL et ajouté une référence au service Web, ses méthodes s'affichent dans la liste déroulante Méthode.

Note

Cette action permet de transférer des données simples, telles que des chaînes de caractères, entières, booléennes, mais pas de données complexes. Le WSDL ne doit contenir qu'un seul lien.

Il faut imprimer des étiquettes de produit. Le déclencheur ne doit recevoir que le segment de données nécessaire. Par exemple, le déclencheur reçoit la valeur pour ID Produit et Description, mais pas le Prix. L'information de prix est disponible dans une base de données séparée qui est accessible par un appel du service Web. Le service Web définit la fonction utilisant une définition WSDL. Par exemple, la fonction entrée est Product ID et celle en sortie est Prix. L'action service Web envoie Product ID au service Web. Elle exécute une recherche dans la base de données et donne le Prix correspondant en retour. L'action enregistre le résultat dans une variable, qui peut être utilisée sur l'étiquette.

Le groupe Définition du service web comporte les paramètres suivants:

Note

Cette action supporte le Protocole Internet version 6 (IPv6).

  • WSDL: Emplacement de la définition WDSL.

    Le WSDL est généralement fourni par le service Web. Il suffit de saisir le lien vers le WSDL et de cliquer sur le bouton Importer pour lire la définition. Si le WSDL est difficile à récupérer, enregistrer le WSDL dans un fichier et entrer le chemin et le nom du fichier pour en charger les méthodes. Nicelabel détectera automatiquement si le service Web distant utilise la syntaxe document ou RPC et communique de façon appropriée.

  • Adresse: Donne l'adresse du Service Web.

    Initialement, cette information est extraite de WSDL, mais elle peut être actualisée avant l'exécution de l'action. C'est utile pour les environnements de développement / test / production, qui utilisent la même liste d'actions, mais avec des noms différents de serveurs sur lesquels fonctionne le service Web.

    Il peut être fixe, un mixte de contenu fixe et variable, ou contenu variable seul. Pour insérer un contenu de variable, cliquer sur le bouton flèche à droite de la zone de données et insérer la variable de la liste. Pour plus d'informations, consulter l'article Combinaison de valeurs dans un objet dans le guide utilisateur de NiceLabel 10.

  • Méthodes: Liste les méthodes (fonctions) disponibles sur le service Web sélectionné. La liste est mise à jour automatiquement par la définition WSDL.

  • Paramètres: Définit les variables d'entrée et de sortie pour la méthode (fonction) sélectionnée.

    Les paramètres d'entrée attendent une entrée. Pour détecter des erreurs et tester, saisir des valeurs fixes et visualiser le résultat à l'écran. ou sélectionner une variable. La valeur de cette variable sera utilisée comme paramètre d'entrée. Le paramètre de sortie fournit le résultat de la fonction. il faut sélectionner la variable qui va stocker le résultat.

  • Délai écoulé Le temps imparti (en ms) pour que la connexion au serveur soit établie.

Note

L’action Web Service s’exécute sur Web Printing Server et pas sur Web Printing Client.

Si vous utilisez l’action Web Service dans NiceLabel Web Client et que vous souhaitez l’exécuter localement (en contournant Web Printing Server), ajoutez le préfixe « LOCAL_ » au nom de votre action.

_LOCAL_03.png

Authentification Active l'authentification de base. Cette option définit les infos d'identification nécessaires à établir l'appel externe vers le service Web distant.

  • Activer l'authentification de base: active la définition de l'identifiant et le mot de passe pouvant être tapé à la main ou définit par une variable. Sélectionner Sources de données pour sélectionner ou créer les variables.

  • Afficher le mot de passe: démasque les caractères de l'identifiant et du mot de passe.

    Les détails concernant la sécurité se trouvent au chapitre Sécuriser l'accès aux déclencheurs dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Le champ Aperçu des données permet de tester l'exécution du service Web.

  • Le bouton Exécuter exécute l'appel du service Web.

    Il envoie les valeurs des paramètres d'entrée au Web Service et fournit le résultat dans le paramètre de sortie. Utiliser cette fonctionnalité pour tester l'exécution du Web Service. Donner des valeurs aux paramètres de sortie et visualiser le résultat à l'écran. Si le résultat est satisfaisant, remplacer les valeurs fixes introduites du paramètre d'entrée par une variable de la liste.

Opérations de fichier

Enregistrer les données dans un fichier

Cette action enregistre la valeur variable ou autres flux de données (telles que les données binaires) dans le fichier. Le service NiceLabel Automation doit avoir les droits d'accès en écriture dans le dossier spécifié.

Le groupe Fichier définit le fichier à ouvrir.

  • Nom de fichier: Emplacement du fichier ou du programme à ouvrir.

    Le nom et le chemin du fichier peuvent être codés en dur, et le même fichier sera utilisé à chaque fois. Si le nom du fichier est défini sans le chemin, le dossier comportant le fichier de configuration d'NiceLabel Automation (.MISX) sera utilisé. En utilisant une référence relative au nom de fichier, le dossier avec le fichier .MISX est utilisé comme dossier racine.

    Source de données active le nom de fichier variable. Sélectionner une variable qui contient le chemin et/ou le nom du fichier, ou combiner plusieurs variables pour créer le nom du fichier. Pour plus d'informations, consulter l'article Utilisation de Valeurs Composées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Le groupe Si le fichier existe gère les options en cas de fichier existant.

  • Écraser le fichier: Écrase les données existantes avec les nouvelles données. L'ancien contenu est perdu.

  • Joindre les données au fichier: Joint les valeurs de la variable au fichier de données existantes.

Le groupe Contenu définit les données à écrire dans le fichier spécifié.

  • Utiliser les données reçues par le déclencheur : Les données reçues par le déclencheur seront enregistrées dans le fichier. En fait, cela réalisera une copie des données entrantes.

  • Personnalisé(e) : Enregistre le contenu fourni dans le cadre du texte. Le contenu peut être un mélange de valeurs fixes, variables et caractères spéciaux. Pour insérer des variables et des caractères spéciaux, cliquer sur le bouton avec une flèche à droite de la zone de texte. Pour plus d'informations, consulter l'article Combinaison de valeurs dans un objet dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

  • Encodage: Spécifie l'encodage des données envoyées. Auto définit automatiquement l'encodage. Si nécessaire, sélectionner le type d'encodage préféré dans le menu déroulant.

Lire les données du fichier

Cette action lit le contenu du fichier fourni et l'enregistre dans la variable. Elle peut lire le contenu de tout type de fichiers, y compris les données binaires.

En principe, le module Automation Builder reçoit les données pour l'impression de l'étiquette avec le déclencheur. Par exemple, avec le déclencheur fichier, le contenu du fichier déclencheur est automatiquement lu et analysé par des filtres. Mais il faut parfois contourner les filtres pour obtenir des données externes. Après exécution de cette action et enregistrement des données dans une variable, ces données sont de nouveau utilisables avec une des actions.

Cette action est utile :

  • Pour combiner les données reçues par le déclencheur avec les données sauvegardées dans un fichier.

Avertissement

Pour charger des données de fichiers binaires (comme des fichiers image bitmap ou d'impression), vérifier que la variable dans laquelle les données lues sont enregistrées est définie comme variable binaire.

  • Pour échanger des données entre les déclencheurs. Un déclencheur prépare les données et les enregistre le fichier (en utilisant l'action Enregistrer les données dans le fichier), l'autre déclencheur lit les données.

Fichier: Nom du fichier dans lequel il faut lire les données.

  • Nom de fichier: Emplacement du fichier ou du programme dans lequel cette action va lire les données.

    Le nom et le chemin du fichier peuvent être codés en dur, et le même fichier sera utilisé à chaque fois. Si le nom du fichier est défini sans le chemin, le dossier comportant le fichier de configuration d'NiceLabel Automation (.MISX) sera utilisé. En utilisant une référence relative au nom de fichier, le dossier avec le fichier .MISX est utilisé comme dossier racine.

    Source de données active le nom de fichier variable. Sélectionner une variable qui contient le chemin et/ou le nom du fichier, ou combiner plusieurs variables pour créer le nom du fichier. Pour plus d'informations, consulter l'article Utilisation des valeurs composées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

    Note

    Utiliser la syntaxe UNC pour les ressources réseau. Pour plus d'informations, consulter l'article Accès aux Ressources de Réseau Partagées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Le groupe Contenu détermine les détails relatifs au contenu du fichier.

  • Variable: Variable qui comporte le contenu du fichier. Il faut définir au moins une variable.

  • Encodage: Spécifie l'encodage des données envoyées. Auto définit automatiquement l'encodage. Si nécessaire, sélectionner le type d'encodage préféré dans le menu déroulant.

    Note

    Il est impossible d'encoder des données si elles proviennent d'une variable binaire. Dans ce cas, la variable contiendra les données telles qu'elles.

Le groupe Ressayer après échec définit comment l'action peut continuer si le fichier spécifié devient inaccessible.

Astuce

Quand Automation Builder ne peut pas accéder au fichier, c'est peut être parce qu'il est verrouillé par une autre application. Si une application écrit encore des données dans le fichier et l'a bloqué en mode exclusif, aucune autre application ne peut l'ouvrir en même temps, même pas en lecture. Les causes de nouvelles tentatives sont les suivantes : le fichier n'existe pas (encore), le dossier n'existe pas (encore), l'utilisateur du service ne dispose pas des droits d'accès au fichier.

  • Nouvelles tentatives: Spécifie le nombre de tentatives pour accéder au fichier. Si la valeur est 0, il n'y aura aucune tentative.

  • Intervalle entre les tentatives: Spécifie l'intervalle de temps entre les essais défini en millisecondes.

Effacer un fichier

Cette action efface le fichier sélectionné dans un lecteur.

Le module NiceLabel Automation tourne en service sous un compte utilisateur Windows défini. Vérifier que le compte a les permissions pour effacer le fichier dans le dossier spécifié.

Fichier: Ce groupe paramètre les détails relatifs au fichier.

  • Nom du fichier: Le nom du fichier à supprimer. Le Nom du Fichier peut être codé en dur. La source de données définit dynamiquement le Nom du fichier en utilisant une variable nouvelle ou existante.

    Le nom et le chemin du fichier peuvent être codés en dur, et le même fichier sera utilisé à chaque fois. Si le nom du fichier est défini sans le chemin, le dossier comportant le fichier de configuration d'NiceLabel Automation (.MISX) sera utilisé. En utilisant une référence relative au nom de fichier, le dossier avec le fichier .MISX est utilisé comme dossier racine.

    L'option Source de données active le nom de fichier variable. Sélectionner ou créer une variable qui contient le chemin et/ou le nom du fichier, ou combiner plusieurs variables pour créer le nom du fichier. Pour plus d'informations, consulter l'article Utilisation des valeurs composées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

    Note

    Utiliser la syntaxe UNC pour les ressources réseau. Pour plus d'informations, consulter l'article Accès aux Ressources de Réseau Partagées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Parcourir le fichier/dossier

Cette action ouvre l'explorateur de fichiers ou de dossiers.

Le groupe Dialogue détermine les préférences d'explorateur.

  • Parcourir: Sélectionne entre rechercher un fichier ou un dossier.

  • Filtrer: Détermine le type de fichier à localiser. Saisir à la main le type de fichier, définir les filtres avec la boîte de dialogue Définir les filtres du fichier ou sélectionner Source de données pour déterminer le filtre de manière dynamique en utilisant la valeur d'une variable. La boîte de dialogue Définir les filtres du fichier permet à l'utilisateur de:

    • Lister les filtres. Chaque filtre est identifié par un Nom de filtre et un type de Filtre.

    • Gérer les filtres existants en utilisant les boutons Ajouter, Effacer, Déplacer vers le haut et Déplacer vers le bas.

    Note

    En supprimant tous les filtres, le menu déroulant de la sélection du type de fichier ne s'affichera pas à l'ouverture de la boîte de dialogue.

  • Dossier initial: Détermine le dossier initial que l'action doit ouvrir.

  • Titre de la boîte: Titre de la fenêtre de l'explorateur de fichiers qui va s'ouvrir avec l'action.

  • Autoriser un fichier inexistant: Permet de rechercher un fichier qui n'existe pas dans le dossier spécifié. Cette option permet de mémoriser le chemin d'un fichier qui n'existe pas dans une variable et de l'utiliser dans une série d'actions. Ce fichier pourra être créé par la suite en utilisant d'autres actions, comme Enregistrer les données dans le fichier.

Le groupe Source de données de sortie sélectionne une variable pour le chemin du stockage du fichier/dossier.

  • Utiliser Enregistrer le chemin en une variable nouvelle ou existante pour y enregistrer le chemin du fichier/dossier.

Contrôle de flux

Boucler

Cette action exécute de multiple fois les actions indentées subordonnées. Toutes les actions indentées s'exécutent en boucle autant de fois que défini par la différence entre les valeurs de départ et d'arrivée.

UUID-7cda050d-5e85-d9bd-6bf4-1e1b227b0fa3.png

Note

L'action Boucler lance l'impression en session - un mode d'optimisation de l'impression qui imprime toutes les étiquettes d'une boucle dans un seul fichier d'impression. Pour plus d'informations, consulter l'article Impression en session dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Le groupe Paramètres de boucle comporte les options suivantes:

  • Valeur de départ: Point de référence pour démarrer la boucle. Sélectionner la Source de données pour définir dynamiquement la valeur de départ en utilisant une valeur variable. Sélectionner une variable contenant une valeur numérique pour le départ.

  • Valeur finale: point final de référence. Sélectionner la Source de données pour définir dynamiquement la valeur de départ en utilisant une valeur variable. Sélectionner une variable contenant une valeur numérique pour le départ.

    Astuce

    Les Valeur de départ et Valeur finale peuvent être négatives.

  • Enregistrer la valeur de la boucle dans une variable: enregistre la valeur du pas de la boucle dans une variable nouvelle ou existante. La valeur du pas de bouclage se situe entre la valeur de départ et la valeur finale. Enregistrer la valeur, soit pour la réutiliser dans une autre action, soit pour identifier l'itération actuelle.

Pour chaque enregistrement

Cette action exécute de multiple fois les actions indentées subordonnées. Toutes les actions indentées sont exécutées dans une boucle tant qu'il y a des enregistrements dans la table du formulaire connectée à une base de données.

Vous pouvez utiliser tous les enregistrements ou les enregistrements sélectionnés pour exécuter les actions indentées subordonnées.

Le groupe Paramètres sélectionne les enregistrements.

  • Table du formulaire : table de formulaire qui contient les enregistrements pour lesquels une action doit se répéter.

  • Utiliser tous les enregistrements : répète une action pour tous les enregistrements d'une table donnée.

  • Utiliser l'enregistrement sélectionné : répète une action uniquement pour les enregistrements sélectionnés.

Si vous utilisez l’action Exécuter une requête SQL avec l’option Recommencer pour chaque enregistrement activée, NiceLabel insère automatiquement l’action Pour chaque action d’enregistrement. Une note s’affiche concernant le mappage automatique de vos variables.

UUID-08ef64fa-dadd-78ca-d45c-532bb4f3df5e.png
UUID-5a9a15e9-e794-afd8-19e9-4070f474001c.png

Les variables d’invite sur votre étiquette se connectent automatiquement à vos champs de base de données avec les mêmes noms. Voir les instructions sur la manière de créer vos solutions :

Important

Lorsque vous créez votre solution avec une connexion de base de données, utilisez les variables d’invite sur vos étiquettes au lieu de champs de base de données.

Utilisez les mêmes noms pour les variables d’invite que ceux définis pour les champs de base de données, par exemple :

Champ de base de données : food_products_1c.ProdCode

Variable d’invite sur votre étiquette : ProdCode

NiceLabel associe ensuite automatiquement les variables correspondantes aux champs de base de données.

Exemple 121. Exemple

Votre solution est connectée à votre base de données. Vous voulez imprimer des enregistrements sélectionnés sur vos étiquettes.

Utiliser l’action Pour chaque enregistrement et les actions indentées pour imprimer vos étiquettes. Sélectionner l’option Utiliser les enregistrements sélectionnés.

UUID-b47fe2c9-3177-a5c0-bf46-e771f9478b67.png

Sélectionner les enregistrements dans votre table de base de données sur votre formulaire d’impression, puis imprimer vos étiquettes.


Essayer

Cette action vous permet de :

  • gérer facilement les erreurs pendant que les actions s'exécutent

  • Lancer un autre ensemble d'actions si une erreur survient

L'action Essayer comporte deux sous-groupes d'actions, Faire et En cas d'erreur. Toutes les actions qui doivent s'effectuer quand le déclencheur est activé doivent être placées dans le sous-groupe Faire. Si aucune erreur n'est détectée, seules les actions du sous-groupe Faire sont exécutées. Toutefois, quand une erreur survient, l'exécution des actions du sous-groupe Faire s'interrompt et l'exécution passe aux actions du sous-groupe En cas d'erreur.

UUID-3cce3b0f-703f-8112-8657-b94a17ee1a7c.png

Exemple 123. Exemple

Si une des actions du sous-groupe Faire échoue, l'exécution de l'action s'arrête et redémarre avec les actions du sous-groupe En cas d'erreur. Quand Essayer est placé séparément, il peut mettre fin à l'exécution du déclencheur. Dans ce cas, Essayer est indenté sous l'action Boucler. Normalement, toute erreur dans le sous-groupe Faire arrête aussi l'exécution de l'action Boucler, même si d'autres phases de Boucler doivent encore être exécutées. Dans ce cas, l'action Enregistrer les Données dans un Fichier ne sera pas exécutée non plus. Par défaut, toute erreur interrompt le processus complet du déclencheur. Toutefois, l'exécution de l'itération suivante de l'action Boucler peut continuer. Pour cela, il faut activer Ignorer l'échec dans l'action Essayer. Si les données de l'étape Boucler causent une erreur dans Faire, les actions de En Cas d'erreur s'exécutent. Après ça, l'action Enregistrer les Données dans un Fichier au niveau 2 s'exécute, puis l'action Boucler reprend jusqu'à la prochaine itération.


Cette action permet de détecter facilement les erreurs et d'exécuter les actions Renvoi d'informations ou Rapports. Par exemple, si une erreur survient durant le traitement du déclencheur, un avertissement peut être envoyé. Pour plus d'informations, consulter l'article Retour de l'état du travail d'impression dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Note

Important ! L'action Essayer donne les résultats attendus avec des actions asynchrones. Si votre boucle Essayer inclut l'action Imprimer l'étiquette qui échoue, l'exécution de l'action effectue quand même la boucle Essayer et ne bascule pas sur les actions En cas d'erreur comme attendu. La conséquence du non-basculement sur les actions En cas d'erreur est l'action Imprimer l'étiquette exécutée en mode synchrone par défaut. Afin d'éviter ça, assurez-vous d'avoir activé l'impression supervisée. Aller dans les paramètres des déclencheurs > Autre > Commentaires du moteur d'impression puis activer Impression supervisée.

Note

Plus d'informations sur l'impression supervisée dans la section Mode d'impression synchrone.

Grouper

Utiliser cette action pour regrouper les actions dans un même ensemble. Toutes les actions regroupées dans une action Grouper appartiennent au même groupe et s'exécutent ensemble.

Cette action comporte les avantages suivants :

  • Une meilleure organisation et un affichage du flux de travail de l'action. Chaque action Grouper peut être développée ou réduite pour afficher les actions indentées uniquement en cas de besoin. Cela permet de conserver l'espace de configuration plus propre.

  • Définition d'une exécution sous condition. Il suffit de définir une condition pour l'action Grouper, plutôt que pour chaque action du groupe. Quand la condition est réalisée, toute les actions du Groupe s'exécutent. Cela permet de gagner du temps pour la configuration et de réduire les erreurs. L'action Grouper est une bonne méthode pour définir l'exécution de IF..THEN (Si..Alors) pour plusieurs actions.

Autre

Récupérer les informations de l'étiquette

Cette action renvoie les informations structurelles du fichier d'étiquette concerné. L'action fournit les informations concernant les dimensions de l'étiquette, le pilote d'imprimante et la liste de toutes les variables avec leurs propriétés principales.

L'action Récupérer les informations de l'étiquette renvoie les informations d'origine telles qu'enregistrées dans le fichier de l'étiquette. De plus, elle fournit les informations après simulation du processus d'impression. La simulation garantit que toutes les variables d'étiquette ont reçu une valeur comme c'est le cas durant une impression normale. Également les informations de hauteur de l'étiquette pour contrôler les dimensions correctes dans le cas où l'étiquette est de hauteur variable (dans ce cas, les dimensions de l'étiquette dépendent de la quantité de données à imprimer). L'action renvoie les dimensions de l'étiquette, pas les dimensions de page.

L'action enregistre les informations concernant la structure de l'étiquette dans une variable sélectionnée. Ces données peuvent être renvoyées au système en utilisant l'action Requête HTTP (ou une action de connexion externe similaire), ou dans la réponse du déclencheur, si vous utilisez un déclencheur bidirectionnel.

UUID-3c296fd4-f620-5bd8-9b6e-cbac77453a14.png

Note

Cette action doit être indentée sous l'action Ouvrir l'étiquette.

Le groupe Variable sélectionne ou crée une variable pour stocker les informations concernant la structure de l'étiquette.

  • Nom : Spécifie le nom de la variable. Il faut sélectionner ou créer une variable dans laquelle les informations de l'étiquette sont sauvegardées en format XML.

    • Si vous voulez utiliser les informations du XML à l'intérieur du déclencheur, vous pouvez le définir et l'exécuter avec l'action Utiliser un filtre de données (Automation Builder uniquement).

    • Si vous voulez retourner les données XML en tant que réponse dans votre déclencheur HTTP ou Web Service, utiliser cette variable directement dans le champ Données de réponse de la page de configuration du déclencheur.

    • Pour enregistrer les données XML dans un fichier, utiliser l'action Enregistrer les données dans le fichier.

Le groupe Paramètres additionnels permet d'utiliser des valeurs provisoires.

  • Utiliser des valeurs provisoires : Remplace les valeurs des données manquantes par des valeurs provisoires.

    Astuce

    Pour plus de renseignements sur les valeurs provisoires, consulter la section Variables dans le guide utilisateur de NiceLabel 10.

Exemple d'Informations XML de l'étiquette

Cet exemple présente une vue structurelle des éléments et leurs attributs tels qu'ils sont renvoyés.

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<Label>
    <Original>
        <Width>25000</Width>
        <Height>179670</Height>
        <PrinterName>QLS 3001 Xe</Printer>
    </Original>
    <Current>
        <Width>25000</Width>
        <Height>15120</Height>
        <PrinterName>QLS 3001 Xe</Printer>
    </Current>
    <Variables>
        <Variable>
            <Name>barcode</Name>
            <Description></Description>
            <DefaultValue></DefaultValue>
            <Format>All</Format>
            <CurrentValue></CurrentValue>
            <IncrementType>None</IncrementType>
            <IncrementStep>0</IncrementStep>
            <IncrementCount>0</IncrementCount>
            <Length>100</Length>
        </Variable>
    </Variables>
</Format>

Spécification des informations XML de l'étiquette

Cette section contient la description de la structure du fichier XML telle qu'elle est renvoyée par l'action Récupérer les informations de l'étiquette.

Note

Toutes les unités de mesure sont exprimées en 1/1000 mm. Par exemple, une largeur de 25 000 correspond à 25 mm.

  • <Label> : : Élément racine.

  • <Original> : Spécifie les dimensions de l'étiquette et le nom d'imprimante tels qu'ils sont sauvegardés dans le fichier d'étiquette.

    • Largeur: Cet élément contient la largeur originale de l'étiquette.

    • Hauteur: Cet élément contient la hauteur originale de l'étiquette.

    • PrinterName: Cet élément contient le nom de l'imprimante pour laquelle l'étiquette a été créée.

  • Current : Spécifie les dimensions de l'étiquette et le nom de l'imprimante après la simulation d'impression.

    • Largeur: Cet élément contient la largeur actuelle de l'étiquette.

    • Hauteur: Cet élément contient la hauteur actuelle de l'étiquette. Si l'étiquette est de hauteur variable, elle s'adapte en fonction de la taille des objets. Par exemple, les objets Paragraphe et RTF peuvent s'agrandir en hauteur entraînant la modification de la taille de l'étiquette.

    • PrinterName: Cet élément contient le nom de l'imprimante à utiliser pour l'impression.

      Exemple 126. Exemple

      L'imprimante utilisée sera différente si le pilote de l'imprimante originale n'est pas installé sur cet ordinateur, ou si l'imprimante est modifiée par l'action Installer l'imprimante.


  • <Variables> et <Variable> : L'élément Variables contient la liste des variables saisies de l'étiquette, chacune étant définie dans un élément Variable distinct. Les variables de saisie se trouvent listées dans la boîte de dialogue Imprimer quand l'impression est effectuée depuis NiceLabel 10. S'il n'y a pas de variable saisie dans l'étiquette, l'élément Variables est vide.

    • Nom: Contient le nom de la variable.

    • Description: Contient la description de la variable.

    • DefaultValue: Contient les valeurs par défaut telles qu'elles ont été définies pour la variable lors du processus de création d'étiquette.

    • Format: Contient le type de contenu de la variable acceptable (caractères).

    • IsPrompted: Indique si la variable est saisie au moment de l'impression ou non.

    • PromptText: Contient le texte d'invite pour que l'utilisateur entre la valeur.

    • CurrentValue: Contient la valeur actuelle telle qu'utilisée pour l'impression.

    • IncrementType: Indique si la variable est définie en tant que compteur ou non. Si c'est un compteur, le type de compteur est précisé.

    • IncrementStep: Contient des informations concernant l'incrément du compteur. La valeur du compteur s'incrémente/décrémente de cette valeur sur l'étiquette suivante.

    • IncrementCount: Contient des informations concernant le point de la valeur du compteur qui s'incrémente/décrémente. Généralement, le compteur change de valeur à chaque étiquette, mais cela peut être modifié.

    • Longueur: Contient le nombre maximum de caractères stockés dans une variable.

    • IsPickListEnabled: Contient des informations qui permettent de savoir si l'utilisateur sélectionne ou non les valeurs de variable parmi une liste de choix.

    • PickListValues: Contient les valeurs actuelles de la liste de choix (sélectionnables).

Définition du Schéma XML (XSD) pour la Spécification XML de l'étiquette

<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>
<xs:schema id="Format" xmlns:xs="http://www.w3.org/2001/XMLSchema">
    <xs:element name="Label">
        <xs:complexType>
            <xs:all>
                <xs:element name="Original">
                    <xs:complexType>
                        <xs:sequence>
                            <xs:element name="Width" type="xs:decimal" minOccurs="1" />
                            <xs:element name="Height" type="xs:decimal" minOccurs="1" />
                            <xs:element name="PrinterName" type="xs:string" minOccurs="1" />
                        </xs:sequence>
                    </xs:complexType>
                </xs:element>
                <xs:element name="Current">
                    <xs:complexType>
                        <xs:sequence>
                            <xs:element name="Width" type="xs:decimal" minOccurs="1" />
                            <xs:element name="Height" type="xs:decimal" minOccurs="1" />
                            <xs:element name="PrinterName" type="xs:string"                    minOccurs="1" />
                        </xs:sequence>
                    </xs:complexType>
                </xs:element>
                <xs:element name="Variables">
                    <xs:complexType>
                        <xs:sequence>
                            <xs:element name="Variable" minOccurs="0" maxOccurs="unbounded">
                                <xs:complexType>
                                    <xs:sequence>
                                        <xs:element name="Name" type="xs:string" minOccurs="1" />
                                        <xs:element name="Description" type="xs:string" minOccurs="1" />
                                        <xs:element name="DefaultValue" type="xs:string" minOccurs="1" />
                                        <xs:element name="Format" type="xs:string" minOccurs="1" />
                                        <xs:element name="CurrentValue" type="xs:string" minOccurs="1" />
                                        <xs:element name="IncrementType" type="xs:string" minOccurs="1" />
                                        <xs:element name="IncrementStep" type="xs:integer" minOccurs="1" />
                                        <xs:element name="IncrementCount" type="xs:integer" minOccurs="1" />
                                        <xs:element name="Length" type="xs:string" minOccurs="1" />
                                    </xs:sequence>
                                </xs:complexType>
                            </xs:element>
                        </xs:sequence>
                    </xs:complexType>
                </xs:element>
            </xs:all>
        </xs:complexType>
    </xs:element>
</xs:schema>

Exécuter le fichier de commande

Cette action exécute les commandes du fichier de commande sélectionné. Toutes les options de Type de fichier comportent les commandes qu'NiceLabel 10 exécutera de haut en bas.

Les fichiers de commande fournissent généralement des données pour une seule étiquette. Il est possible de définir des fichiers plus complexes. Pour plus d'informations, consulter le chapitre Types de fichiers de commande.

Le groupe Fichier définit le type et le nom du fichier de commande à exécuter (JOB, XML or CSV).

  • Type de fichier. Spécifie le type de fichier de commande à exécuter.

  • Nom du fichier. Spécifie le nom du fichier de commande.

    Le Nom du fichier peut être codé en dur, et le même fichier de commande sera utilisé à chaque fois. L'option Variable active le nom de fichier variable. Sélectionner ou créer une variable qui contient le chemin et/ou le nom du fichier, si un déclencheur s'exécute ou un événement survient. En général, la valeur est assignée à la variable par un filtre.

    Utiliser la syntaxe UNC pour les ressources réseau. Pour plus d'informations, consulter la section Accès aux Ressources de Réseau Partagées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Envoyer des commandes personnalisées

Cette action exécute les commandes personnalisées saisies dans NiceLabel.

Cette action doit toujours être indentée dans l'action Ouvrir l'étiquette. Elle comporte toutes les références de l'étiquette à laquelle les commandes s'appliquent. Pour plus d'informations, consulter l'article Utilisation des commandes personnalisées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Note

La majorité des commandes personnalisées sont disponibles avec des actions individuelles, donc dans la plupart des cas, il n'y a pas besoin de commandes personnalisées.

Note

L'action Envoyer des commandes personnalisées est utilisable pour terminer une impression en session. C'est un mode d'optimisation de l'impression qui imprime toutes les étiquettes d'une boucle dans un seul fichier d'impression. Pour terminer une impression en session, indenter l'action Envoyer une commande personnalisée sous l'action Boucler et utiliser la commande SESSIONEND. Pour plus d'informations, consulter les articles Impression en session et Utiliser des commandes personnalisées dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

L'éditeur de Script propose les fonctionnalités suivantes:

  • Insérer une source de données permet d'insérer une variable, nouvelle ou existante, dans un script.

  • Éditeur de script: Ouvre l'éditeur qui rend l'écriture du script plus facile et plus efficace.

Vérifier la licence

Cette action lit la licence activée et exécute les actions indentées sous cette action seulement si un certain type de licence est utilisé.

Astuce

Cette action protège la configuration des déclencheurs, pour qu'ils ne soient pas utilisés sur des machines non autorisées.

Note

La clé de licence qui active le logiciel peut également encoder l'ID d'une solution. C'est un nombre unique qui identifie le fournisseur de solution qui a vendu la licence NiceLabel 10.

Si l'ID de la solution configurée correspond à l'ID de solution encodée dans la licence, la machine de destination sera autorisée à utiliser les actions indentées, limitant l'exécution aux licences vendues par le fournisseur de la solution.

Les déclencheurs peuvent être cryptés et verrouillés pour que seuls les utilisateurs autorisés puissent ouvrir la configuration. Pour plus d'informations, consulter l’article Protection de la configuration des déclencheurs dans le guide utilisateur de NiceLabel Automation.

Le groupe Information sur la licence permet de sélectionner l'ID de la licence.

  • ID de la licence: Définit le numéro ID des licences qui sont autorisées à exécuter les actions indentées.

    • Si la valeur introduite n'est pas l'ID de la licence qui est encodée dans la licence, les actions indentées ne seront pas exécutées.

    • Si la valeur introduite est 0, les actions seront exécutées quelle que soit la licence valide trouvée.

Note

L'identifiant (UID) de partenaire numérique peut aussi servir d'ID de licence. Cette option n'est disponible que pour les membres du programme de partenariat numérique de NiceLabel.

Journaliser les événements

Cette action consigne les événements dans un journal de NiceLabel Control Center pour en avoir l'historique ou en cas de problème.

Note

Pour que cette action soit active, vérifier que la journalisation du travail d'impression dans NiceLabel Control Center est activée.

Le groupe Données de l'événement contient les informations sur l'événement à consigner.

  • Information: Description basique de l'événement qui sera incluse dans le journal des événements de NiceLabel Control Center. Elle peut avoir jusqu'à 255 caractères.

  • Détails: Description détaillée de l'événement à consigner dans le journal de NiceLabel Control Center. Elle peut avoir jusqu'à 2000 caractères.

Astuce

La description saisie dans les champs Information et Détails permet de filtrer les événements dans l'historique de toutes les activités de Control Center. Dans Control Center, aller sur Historique > Toutes les activités > Définir un filtre. Pour plus d'informations, consulter le Guide d'utilisation du Control Center.

Aperçu de l'étiquette

Cette action exécute le processus d'impression et prévisualise l'étiquette. Par défaut, l'aperçu est enregistré sur le disque au format JPEG, mais tout autre type d'image est utilisable. La taille de l'aperçu créé est modifiable. L'action va générer l'aperçu pour une étiquette.

Une fois créé l'aperçu de l'étiquette dans un fichier, ce fichier peut être envoyé à une application tierce en utilisant une des actions de sortie, telle que Envoyer les données au HTTP, Envoyer les données au port série, Envoyer les données vers un port TCP/IP ou utilisé comme message de réponse pour les déclencheurs bidirectionnels, tels que Déclencheur de serveur HTTP et déclencheur Web Service. L'application tierce peut prendre l'image et la montrer comme aperçu à l'utilisateur.

Le groupe Aperçu définit le fichier de l'étiquette à prévisualiser.avec les détails.

  • Nom du fichier : Spécifie le chemin et nom du fichier. S'il est codé en dur, le même fichier sera utilisé à chaque fois. En utilisant le nom de fichier sans le chemin, le dossier où est sauvegardé le fichier de configuration (.MISX) est utilisé. En utilisant une référence relative au nom de fichier, le dossier avec le fichier .MISX est utilisé comme dossier racine. L'option Source de données active le nom de fichier variable. Sélectionner une variable qui contient le chemin et/ou le nom du fichier quand le déclencheur est exécuté. En général, la valeur est assignée à la variable par un filtre.

  • Type d'image: spécifie le type d'image utilisé pour enregistrer l'aperçu de l'étiquette.

  • Aperçu du verso de l'étiquette (étiquettes double-face): permet de prévisualiser le verso de l'étiquette. C'est utile pour avoir l'aperçu du verso dans les étiquettes recto-verso.

Exemple 132. Exemple

Par exemple, si le masque de l'étiquette définit des dimensions de 4" × 3" et l'imprimante d'étiquettes a une résolution de 200 DPI, l'aperçu d'image résultant aura les dimensions de 800 × 600 pixels. La largeur égale à 4 pouces multipliée par 200 DPI, donne un résultat de 800 pixels. La hauteur égale à 3 pouces multipliée par 200 DPI, donne un résultat de 600 pixels.


Le groupe Paramètres additionnels permet d'utiliser des valeurs provisoires.

  • Utiliser des valeurs provisoires: remplace les valeurs des données manquantes par des valeurs provisoires et les affiche dans l'aperçu.

    Astuce

    Valeur provisoire définit une valeur variable dans un espace personnalisé d'un objet lors de la création des étiquettes ou formulaires. Dans un objet de l'étiquette, la valeur provisoire est remplacée par la valeur réelle de la variable au moment de l'impression.

Créer une variante d'étiquette

Cette action permet de créer un double de l'étiquette existante avec les données en clair. Dans les objets de l'étiquette, les valeurs des sources de données sont verrouillées. Ces valeurs sont définies par la source de données applicable.

L'objectif de cette étiquette avec les données « verrouillées » en clair est d'avoir une étiquette adaptée aux processus d'approbation ayant besoin d'approuver simultanément les données et le masque. Au lieu d'afficher une étiquette sans contenu défini pour les objets, l'approbateur examine une variante comportant les valeurs définies. Cela lui permet de voir rapidement et d'approuver la mise en page finale de l'étiquette avec les valeurs qui vont être utilisées pour l'impression.

Astuce

Le processus d'approbation des étiquettes s'applique aux étiquettes stockées dans le Stockage de documents du Control Center. Différents types de flux d'approbation peuvent s'appliquer aux étiquettes stockées et à leurs variantes. Le choix du flux d'approbation dépend des contraintes liées à l'activité. Pour plus de détails, consulter le guide utilisateur NiceLabel 10 du Control Center.

Le groupe Paramètres définit le fichier de l'étiquette à convertir et le fichier de sortie (variante).

  • Nom de l'étiquette: Le nom du fichier d'étiquette à convertir en variante lisible avec les valeurs des sources de données verrouillées. La Source de données définit dynamiquement le Nom de l'étiquette en utilisant une variable nouvelle ou existante.

  • Sources de données pour l'impression: Cette option permet de définir les sources de données fournissant les valeurs au moment de l'impression. Quand une source de données est listée dans ce champ, sa valeur n'est pas verrouillée. Elle peut être fournie au moment de l'impression. Exemple: les sources de données de production comme le lot, la date d'expiration, etc.

    Astuce

    Mettre uniquement les noms des sources de données, sans crochet, séparées par des virgules ou mis en colonne avec la touche Entrée.

  • Nom du fichier de sortie: Nom du fichier de la variante de l'étiquette qui permettra la lecture. La Source de données définit dynamiquement le Nom de l'étiquette en utilisant une variable nouvelle ou existante.

Plusieurs règles s'appliquent à la variante de l'étiquette:

  1. Par défaut, les valeurs de source de données sont verrouillées. Pour éviter qu'elles soient verrouillées, il faut les lister dans le champ Sources de données à l'impression pour qu'elles restent actives sur la variante de l'étiquette. Leurs valeurs pourront être définies au moment de l'impression.

  2. Les variables compteurs, les fonctions, les champs de base de données et les variables globales sont convertis en variables non saisies.

  3. Les graphiques sont intégrés.

  4. La variante de l'étiquettes stockée dans le Stockage de documents du NiceLabel Control Center est automatiquement archivée. Le nom d’étiquette d’origine et les sources de données de temps d’impression sont utilisés en tant que commentaire d’archivage.

  5. Les variantes d'étiquettes peuvent être ouvertes dans NiceLabel 10 Designer, mais elles sont verrouillées.

  6. Les fichiers d'étiquettes générés avec cette action ne peuvent pas être importés.

  7. Quand une variante d'étiquette est stockée dans la mémoire de l'imprimante, la commande de rappel donne seulement la valeur des sources de données saisies à l'impression.

  8. En utilisant NiceLabel Control Center, l'aperçu de l'étiquette dans le Stockage de documents permet de modifier les sources de données saisies à l'impression.

  9. Les variables de temps actuel et date du jour ne peuvent être définies comme sources de données saisies à l'impression sur la variante de l'étiquette.

Combinaison des valeurs dans un objet

Certains objets acceptent plusieurs valeurs pour leur contenu. Le contenu peut être un mélange de valeurs fixes, variables et caractères spéciaux (codes de contrôle). Les objets qui acceptent les valeurs composées sont identifiés par un petit bouton avec une flèche sur leur côté droit. Cliquer sur le bouton flèche pour insérer soit une variable, soit un caractère spécial.

  • Utilisation de valeurs fixes. Saisir une valeur fixe pour la variable.

  • Utiliser des valeurs fixes et des données de variables. Les valeurs combinées peuvent contenir des valeurs variables et des valeurs fixes. Les noms de variable doivent être entourés par des crochets []. Saisir les variables manuellement, ou les insérer en cliquant sur le bouton flèche sur la droite. Lors du traitement, les variables fusionneront avec les données fixes et seront utilisées comme contenu.

    Dans l'exemple ci-dessous, le contenu résulte de la fusion de trois variables et de certaines données fixes.

    Exemple 135. Exemple

    [variable1] // C'est une valeur fixe [variable2][variable3]


  • Utiliser des caractères spéciaux. Les caractères spéciaux sont utilisables dans les valeurs combinées. Vous pouvez introduire les caractères spéciaux manuellement, ou les insérer avec le menu déroulant. Dans ce cas, la valeur de variable1 est fusionnée avec des données fixes et des caractères binaires de saut de page. La liste des caractères spéciaux disponibles se trouve ici.

    Exemple 136. Exemple

    [variable1] Saut de page va suivre ce texte fixe <FF>


Accès aux ressources partagées du réseau

Ce chapitre présente les bonnes pratiques pour utiliser les ressources partagées du réseau.

Privilèges utilisateur pour le mode de service

Desktop Designer s'exécute en mode service sous le compte utilisateur spécifié et hérite des droits d'accès de ce compte.

Pour pouvoir ouvrir les fichiers d'étiquettes et utiliser les pilotes d'imprimante de Desktop Designer, le compte utilisateur associé doit disposer de droits suffisants.

Notation UNC pour les partages réseau

Pour accéder à un fichier sur un disque réseau, utiliser toujours la syntaxe UNC (Convention Universelle de Noms) et non les lettres des disques mappés. UNC est une convention de noms pour spécifier les disques réseau. Desktop Designer essaiera de remplacer automatiquement la syntaxe de lettre du disque par la syntaxe UNC.

Exemple 137. Exemple

Quand l'adresse du fichier est G:\Labels\label.lbl, la présenter sous la forme UNC \\server\share\Labels\label.lbl (sans laquelle le lecteur G: drive est lié à \\server\share).


Notation pour accéder aux fichiers dans Control Center

Pour ouvrir un fichier dans le Stockage de documents du Control Center, utiliser la notation HTTP comme http://servername:8080/label.lbl, ou une notation WebDAV comme \\servername@8080\DavWWWRoot\label.lbl.

Note

Vous devez d'abord ajouter et configurer les utilisateurs qui travaillent avec des fichiers stockés dans le Stockage de documents dans votre Control Center. Plus d'informations sur la gestion des utilisateurs dans le Guide utilisateur de Control Center.

Disponibilité des pilotes d'imprimantes

Pour imprimer des étiquettes sur une imprimante partagée en réseau, le pilote de l'imprimante doit être accessible depuis le serveur sur lequel Desktop Designer est installé.

Vérifier que le compte utilisateur sous lequel Desktop Designer s'exécute a les droits d'accès au pilote d'imprimante. Si l'imprimante en réseau vient d'être installée sur la machine, il est possible que Desktop Designer ne la voie pas avant d'avoir redémarré le Service.

Astuce

Pour permettre la notification automatique de nouveaux pilotes d'imprimantes réseau, il faut activer la règle d'entrée correspondante dans le pare-feu Windows. Pour plus d'informations, consulter la Base de connaissances article KB 265.

Ordre de recherche des fichiers

Si Desktop Designer tente de charger un fichier d'étiquette ou d'image, et que ce fichier n'est pas immédiatement trouvé, il n'annule pas le traitement et n'indique pas d'erreur. Il essaye de localiser le fichier à un autre emplacement.

Desktop Designer vérifie où se trouve le fichier en lançant les recherches dans l'ordre suivant :

  1. Vérifier que le fichier existe à l'emplacement défini dans l'action.

  2. Vérifier que le fichier existe dans le même dossier que la solution ou l'étiquette.

  3. Vérifier si le fichier de l'étiquette existe dans le dossier .\Labels (pour un graphique, il vérifie le dossier .\Graphics).

  4. Vérifier si le fichier de l'étiquette existe dans le dossier ..\Labels (pour un graphique, il vérifie le dossier ..\Graphics).

  5. Vérifier que le fichier existe dans le dossier global d'étiquettes (Dossier Graphics pour les fichiers graphiques).

S'il ne trouve pas le fichier dans tous ces emplacements, l'action échoue. Une erreur est relevée.

ID de l'état du spouleur

ID de l'état du spouleur (en hexadécimal)

Description de l'état du spouleur

0

Pas d'état.

1

Imprimante en pause.

2

Imprimante en impression.

4

Imprimante en erreur.

8

Imprimante indisponible.

10

L'imprimante n'a plus de papier.

20

Alimentation manuelle requise.

40

L'imprimante a un problème de papier.

80

Imprimante hors ligne.

100

État Entrée/Sortie actif.

200

Imprimante occupée.

400

Bourrage de papier.

800

Corbeille de sortie pleine.

2000

Imprimante en attente.

4000

Imprimante en cours d'exécution.

10000

Imprimante en pré-chauffage.

20000

Niveau d'encre bas.

40000

Plus d'encre dans l'imprimante.

80000

La page actuelle ne peut pas être imprimée.

100000

Une intervention de l'utilisateur est requise.

200000

L'imprimante n'a plus de mémoire disponible.

400000

Protection ouverte.

800000

Erreur inconnue.

1000000

L'imprimante est en mode économiseur d'énergie.