Official translation unavailable. Translate this page with Google:

L'objectif des fonctions est de manipuler les données assignées aux objets de l'étiquette ou du formulaire. Les fonctions traitent les valeurs de données existantes et enregistrent le résultat dans les sources de données générées par la fonction.

Chaque fonction peut être directement connectée à un objet et utilisée dans une autre fonction.

Astuce

Toutes les fonctions d'une étiquette ou d'une solution sont listées dans l'Explorateur de données dynamiques et dans le Gestionnaire de données dynamiques.

Cliquer sur Ajouter une nouvelle fonction et sélectionner dans la liste la fonction appropriée. De suite, une boîte de dialogue de configuration s'ouvre. Elle permet d'éditer la fonction selon les besoins. Les options de configuration sont décrites dans les sections dédiées à chaque type de fonction.

UUID-f0074216-815f-0a71-0d86-e1118612e4a1.png

Designer comporte les fonctions suivantes :

  • Extraction : Extrait une partie spécifique des données selon les règles précisées par l'utilisateur.

  • La fonction Concaténation assemble deux ou plusieurs données en une seule valeur.

  • Décalage de date: Décale la date du jour.

  • Linéaire: Transforme la valeur en cours en utilisant plusieurs types de fonctions linéaires.

  • VBScript: Permet d'effectuer des transformations complexes de valeurs.

  • Expression VBScript : Version simplifiée de VBScript.

  • Python Script: Permet d'effectuer des transformations complexes de valeurs.

  • HIBC: Encode les données aux normes de code à barres du domaine de la santé.

  • GS1-128: Encode les données aux normes de codes à barres GS1-128.

  • ANSI MH10.8.2: Encode les données aux normes ANSI MH10.8.2-2006 .

  • Transférer la syntaxe des données pour support de haute capacité (ADC): Permet aux utilisateurs de ADC de se servir d'un seul utilitaire de connexion, quel que soit le support ADC employé.

  • La fonction Lier au fichier va lire le contenu d'un fichier donné et l’afficher dans un objet.

  • Message NDEF: Cette fonction permet de définir un format d'encapsulation de message pour échanger des informations de données par un lien Near Field Communication (NFC).

Extraction

Extraction: Cette fonction extrait une partie spécifique des données selon les règles précisées par l'utilisateur.

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

Source des données d'entrée: Définit la source des données d'entrée, existante ou nouvelle (variable, fonction ou enregistrement de base de données) à utiliser pour la fonction. La valeur finale (sortie) est extraite de la valeur de la source de données d'entrée choisie.

Le groupe Définition propose deux méthodes d'extraction des données dans une source de données de saisie.

Longueur fixe: Extrait une nombre fixe de caractères de la source de données d'entrée.

  • Décalage: Nombre de caractères à sauter au début de la valeur.

  • Longueur: Longueur de la valeur extraite.

Exemple 34. Exemple :

Valeur d'entrée: ABCDE

Décalage: 0

Longueur: 3

Valeur de l’extraction : ABC


Exemple 35. Exemple :

Valeur d'entrée: ABCDE

Décalage: 2

Longueur: 3

Valeur de l’extraction : CDE


Séparé est utilisé lors de l'extraction de données, séparées par un séparateur spécifié par l'utilisateur.

  • Séparateur: Caractère (virgule par défaut) qui sépare les champs de la valeur d'entrée.

  • Délimiteur de texte: Caractère qui englobe les valeurs dans les champs (guillemet par défaut).

Astuce

Si un délimiteur est utilisé, le délimiteur dans le texte appartient aussi à la valeur des données. Le délimiteur peut être vide.

  • Numéro de champ: Le numéro du champ extrait de la source des données d'entrée.

Exemple 36. Exemple :

Valeur d'entrée: "A", "B", "C", "D"

Séparateur: ,

Délimiteurs de texte : "

Numéro du champ: 3

Valeur de l’extraction : C


Concaténation

La fonction Concaténation assemble deux ou plusieurs données en une seule valeur.

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

Le groupe Source des données d'entrée définit la source des données d'entrée, existante ou nouvelle (variable, fonction ou enregistrement de base de données) à utiliser pour la fonction.

Options de sortie: Ce groupe définit le format de la valeur de sortie.

Séparateur est un caractère inséré entre les valeurs concaténées. La caractère de séparation peut être saisi manuellement ou sélectionné à partir de l'une des options additionnelles :

  • Nouvelle ligne (CR/LF) : Caractère de nouvelle ligne.

  • Insérer un caractère spécial : un caractère spécial est saisi.

    Note

    Le séparateur est en option. Si aucun séparateur n'est défini, les valeurs concaténées sont assemblées sans espace ou caractère séparateur.

  • Ignorer les valeurs vides: Les valeurs vides des sources de données sont ignorées. Ces valeurs sont exclues de la concaténation.

    Astuce

    Cette option est utile pour éviter les séparateurs dupliqués lorsque des valeurs vides apparaissent.

Exemple 37. Exemple :

Valeur de source de données 1: A, B, C, D

Valeur de source de données 2: <vide>

Valeur de source de données 3: E, F, G

Séparateur: ,

Valeurs concaténées soit en ignorant les valeur vides: A, B, C, D, E, F, G vs. A, B, C, D, E, F, G


Note

L'option Ignorer les valeurs vides n'est effective qu'après exécution d'une commande d'impression. Lors du stockage d'une étiquette en mode d'impression stocker/rappeler ou lors de l'exportation d'une étiquette, les valeurs vides ne sont pas ignorées. Les séparateurs apparaissent dupliqués.

Décalage de date

Décalage de date: Cette fonction définit le nombre de jours, mois et/ou années à ajouter ou soustraire d'une date spécifique (quelle soit la date du jour ou n'importe quelle date passée ou future).

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

Source des données d'entrée Définit la source dans laquelle se trouve les données à utiliser dans la fonction.

Décalage Le nombre de jours, mois ou années à ajouter ou soustraire de la données d'entrée.

Exemple :

Date du jour: 8 mars 2016

Décalage: Décalage: Jours +1; Mois +1; Années +1

Résultat : 7 avril 2017

Formatage de sortie: Ce groupe définit la sortie de la fonction.

  • Format de sortie: Définit le format de la date à utiliser dans l'objet connecté.

  • Exemple: Date du jour dans le format de sortie choisi.

Linéaire

La fonction Linéaire multiplie ou divise une valeur d'entrée par un Multiplicateur défini. Une valeur en option (Addition) peut être aussi ajoutée.

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

Source des données d'entrée Définit la source dans laquelle se trouve les données à utiliser dans la fonction.

Les Paramètres de la fonction linéaire sont:

  • Mode: Type de fonction linéaire.

  • a: Fonction multiplicateur.

  • b: Fonction addition.

Formatage de sortie définit la sortie de la fonction.

Format de sortie définit le format de la valeur modifiée. plus... Ouvre d'autres options de formatage:

  • Séparateur décimal: Caractère qui marque la limite entre les parties intégrales et fractionnelles d'un nombre décimal.

  • Nombre de décimales: Nombre de décimales après le séparateur décimal.

  • Utiliser le séparateur 1000: Sépare ou regroupe par milliers.

  • Délimiteur: Caractère qui sépare les milliers du reste du nombre.

  • Exemple: Aperçu de la valeur de sortie formatée.

Exemple 38. Exemple :

Valeur d'entrée: 123

a: 2

b: 20

Valeur de sortie : 2 * 123 + 20 = 266


VBScript

La fonction VBScript permet la lecture, l'écriture et la manipulation de données quelle que soit la source de données connectée.

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

  • Le type de fonction affiche le type de script sélectionné.

VBScript: Ce groupe permet de définir le script.

  • Insérer une source de données permet d'insérer une variable, nouvelle ou existante, dans un script.

  • Vérifier valide la syntaxe du script saisi.

  • Éditeur de script : Ouvre l'éditeur qui rend l'écriture du script plus facile et plus efficace.

Note

Le résultat du script doit être enregistré dans le 'Résultat'. La valeur du 'Résultat' est insérée dans le nom de la fonction. Cette fonction peut être utilisée comme source de données dynamiques.

Exemple 39. Exemple :

La variable NAME fournit le premier et le dernier nom d'une personne. La fonction VBScript peut couper les noms et utiliser uniquement le premier nom comme résultat de la fonction.

Valeur initiale de la variable NAME : John Doe

Dim Spc
Spc = InStr(NAME, " ")
if NAME <> "" then
    Result = Mid(NAME, 1, Spc-1)
end if

Résultat du script VB: John


Note

Pour vérifier si une variable de date est vide, utilisez la syntaxe :

Datevariable.Value == None

Expression VBScript

Expression VBScript est une version en ligne simplifiée de la fonction VBScript . Cette action Designer vous permet de :

  • Manipuler les variables existantes

  • Extraire des morceaux de chaînes

  • Effectuer des calculs rapides

L'Expression VBScript remplace souvent l'écriture des VBScripts complets. Au lieu d'écrire un script complet, insérer une expression d'une seule ligne dans la zone d'édition. Elle est validée au moment de l'impression.

Astuce

Comparée aux commandes VBScript, une commande d'expression VBScript n'a pas besoin qu'une valeur finale soit enregistrée dans le Résultat.

A Propos

VBScript Expression

  • Insérer une source de données permet d'insérer une variable, nouvelle ou existante, dans une expression.

  • Vérifier valide la syntaxe du script saisi.

  • Éditeur: Champ d'écriture et édition du script.

Éditeur de script

NiceLabel 10 comporte un éditeur de scripts qui facilite l'écriture en Python ou en VB, sans erreur ni perte de temps.

UUID-71775a07-f174-df14-34c8-13e31eef6953.png

La sélection des langages de script devant être utilisés dans l'Éditeur de script diffère entre NiceLabel Designer Proet Automation Builder:

  • Dans Designer, double-cliquez sur le plan de travail du formulaire pour ouvrir Propriétés du formulaire>Paramètres additionnels>Langue de script du formulaire.

  • Dans Automation Builder, allez dans Éléments de configuration > cliquez sur Modifier pour ouvrir les propriétés du déclencheur>Paramètres> Autre > Script.

Astuce

NiceLabel 10 Utilise la variante .NET de Python appelée IronPython. C'est une langue de script Python tout à fait compatible qui prend également en charge les méthodes .NET.

Le ruban de l'éditeur dispose des commandes usuelles qui sont réparties dans plusieurs groupes par fonction.

  • Le groupe Presse-papiers comporte les commandes Couper, Copier, Coller et Supprimer.

  • Le groupe de ruban Annuler Rétablir annule ou répète les actions d'édition.

  • Le groupe Fichier permet de charger et enregistrer les scripts dans un fichier.

    • Charger depuis un fichier: charge un script à partir d'un fichier texte externe précédemment enregistré.

    • Enregistrer sur un fichier: Stocke le script actuellement modifié dans un fichier texte.

  • Le groupe Édition permet de rechercher et remplacer des chaînes dans un script.

    • Chercher: Trouve la chaîne saisie dans le script.

    • Remplacer: Remplace la chaîne dans le script.

  • Le groupe Insérer: La commande Source de données insère dans le script des sources de données existantes ou nouvellement créées.

  • Le groupe Script: La commande Valider le script valide la syntaxe du script saisi.

Éléments de script disponibles contient tous les éléments de script disponibles pour bâtir le script. Double-cliquer sur l'élément ou cliquer sur le bouton Insérer pour insérer l'élément à l'endroit où le curseur se trouve dans le script.

Description de l'élément donne une information basique sur l'élément de script inséré.

La liste d'erreurs comporte les erreurs rapportées après utilisation de la commande Valider le script.

Script Python

La fonction Script Python permet les manipulations de données les plus complexes et exigeantes sur une étiquette ou un formulaire.

Astuce

Comparé au VBScript, c'est une option plus adaptée aux systèmes 64 bits. Elle est aussi plus rapide à écrire.

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

  • Le type de fonction affiche le type de script sélectionné.

Script Python

  • Insérer une source de données permet d'insérer une variable, nouvelle ou existante, dans un script.

  • Vérifier valide la syntaxe du script saisi.

  • Éditeur de script : Ouvre l'éditeur qui rend l'écriture du script plus facile et plus efficace.

Exemple 40. Exemple :

La variable NAME fournit le premier et le dernier nom d'une personne. La fonction Script Python peut couper les noms et utiliser uniquement le premier nom comme résultat de la fonction.

Valeur initiale de la variable NAME : John Doe

name = NAME.Value
Spc = name.find(' ')
if name != '' and Spc != -1:
    Result.Value = name[0:Spc]
else:
    Result.Value = name

Résultat du script Python: John


HIBC

HIBC est une norme de code à barres utilisée spécifiquement dans le secteur de la santé, ainsi que le conseille l'organisation HIBCC. Cette norme supporte les codes à barres composites, l'utilisation d'éléments multiples comme des éléments de codes, quantité et numéro de lot dans un seul code à barres.

Astuce

Consulter le site Internet HIBCC pour plus d'informations.

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

Structure: Ce groupe sélectionne la version standard et l'un des trois types de codes à barres HIBC disponibles:

  • Version : Sélecteur de version HIBC. Les étiquettes utilisant un vieil encodage de données HIBC sont ouvrables avec la version 2.5. Lors de la création d'une nouvelle étiquette, le travail d'encodage dépend de la version HIBC qui est sélectionnée, 2.5 ou 2.6.

  • Type : Sélecteur du type de structure de données.

    • Primaire: Structure de données fixes obligatoire qui identifie l'objet et son fournisseur.

    • Secondaire: Structure de données optionnelle indiquée par le séparateur « / ». Il peut contenir une structure variable (mais définie) contenant des numéros de série ou de lot, une quantité et une date d'expiration.

      • Définition primaire : Élément nécessaire quand il y a aussi une structure de données Secondaire. Les trois champs de données Primaires d'une fonction HIBC doivent être ajoutés à la structure de données Secondaire. Définition Primaire sélectionne la fonction HIBC existante appropriée.

    • Concaténée: Fusionne les deux premiers types de structures en une seule structure de données.

Définition: Ce groupe définit le contenu des champs du code à barres HIBC:

Champs de structure des données Primaires :

  • Labeler ID code (LIC): Champ assigné et maintenu par HIBCC. Le premier caractère de ce champ est toujours alphabétique. Le LIC est censé identifier un étiqueteur dans des filiales ou des divisions distinctes au sein d'une organisation mère.

  • Produit ou Catalogue... : Numéro compressé de produit ou de catalogue.

  • Unité de mesure... : Représentation numérique d'un niveau d'emballage (0 à 9) où 0 est le niveau le plus bas ou « l'unité de mesure ».

Exemple 41. Exemple :

Une entreprise peut emballer des unités de consommation dans une boîte, des boîtes dans un carton, et des cartons dans une caisse. Une manière d'étiqueter donnerait : unité de consommation = 0; Boîte = 1; Carton = 3; et Caisse = 5.


Champs de structure des données Secondaires :

  • Quantité: Champ à deux ou cinq chiffres décrivant le nombre de données d'utilisation incluses dans le paquet identifié par l'étiquette du code à barres.

  • Format de date: Format de date préféré à utiliser avec l'étiquette HIBC. S'il n'en faut pas sur l'étiquette, choisir un des formats contenant « Aucune date ».

  • Date: Affiche la date du jour.

  • Lot/Batch: Le champ peut être alphanumérique et sa longueur peut varier et atteindre au maximum 18 caractères. Si ce champ n'est pas requis, il peut rester vide.

  • Numéro de série: Le champ peut être alphanumérique et sa longueur peut varier jusqu'à 18 caractères. Si ce champ n'est pas requis, il peut rester vide.

  • Date de production : Identifiant des données formaté comme suit : JJMMAAAA.

GS1-128

GS1-128: Cette fonction encode les données du code à barres en utilisant la norme GS1-128. La norme prend en charge l'encodage de données texte, de nombres, fonctions, et le jeu de caractères 128 ASCII complet.

GS1-128 encode les données et définit leur signification en définissant une liste d'Identifiants d'application (AI). Ces identifiants définissent le contenu et la longueur des données qu'ils comportent.

Ils comportent tous un champ de données qui contient un nombre de caractères fixes ou variables.

Astuce

Pour plus d'informations sur la norme GS-128 et son encodage, consulter le site de GS1.

Vous trouverez ici la liste des Identifiants d'application disponibles.

A Propos

Identifiants d'application Ce champ affiche les AI sélectionnés.

Modifier la définition de la fonction: Ce bouton ouvre la boîte de dialogue Définition de la fonction. La boîte de dialogue Définition de la fonction permet d'Ajouter, Supprimer, Déplacer et modifier les identifiants choisis. Il y a quatre colonnes pour les propriétés des identifiants :

  • Identifiant: Colonne avec le numéro de l'AI et sa description.

  • Valeur: Colonne avec une valeur insérée manuellement ou une valeur définie automatiquement par la Source de données choisie.

    Astuce

    La colonne Valeur garantit que les valeurs sont conformes aux normes GS1-128. Les valeurs sont automatiquement reformatées selon la longueur et le format de l'identifiant.

    UUID-23567ce5-8cbd-e4da-9c49-cc2f2409c624.png
  • Options: Colonne avec des options d'identifiant supplémentaires (si disponible).

Le groupe Séparateur définit le caractère séparateur des AI.

Un seul code à barres peut comporter plusieurs AI. Ces champs sont séparés à droite et à gauche par un Séparateur. Par défaut, les deux premiers chiffres de l'AI sont utilisés. Des séparateurs personnalisés peuvent être définis en insérant des caractères alphanumériques.

Le groupe Fonction de sortie additionnelle définit une fonction subordonnée.

  • Créer une fonction de sortie avec contenu non formaté crée une fonction subordonnée qui utilise des données non formatées encodées par la fonction parent GS1-128.

  • Nom de la fonction : Le nom de la fonction subordonnée nouvellement créée.

ANSI MH10.8.2 (ASC)

ANSI MH10.8.2 (ASC): Cette fonction encode les données du code à barres en utilisant la norme ANSI MH10.8.2-2006. Cette norme fournit un éventail d’identifiants de données MH 10/SC 8 et d'identifiants d'application GS1. Elle permet d'assigner de nouveaux identifiants de données et de définir la corrélation entre les identifiants de données et les identifiants d’application.

Astuce

Pour plus d'informations sur la norme ANSI MH10.8.2 (ASC), consulter le site Internet officiel. La norme MH10.8.2 dépend du standard ISO/IEC 15418 standard qui se trouve ici.

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

Identifiants d'application: ils permettent une utilisation normalisée des identifiants de données. Ils sont utilisables avec tous les supports de données alphanumériques.

Modifier la définition de la fonction: Ce bouton ouvre la boite de dialogue Définition de la fonction. Elle permet à l'utilisateur d'Ajouter, Supprimer, Déplacer, et modifier les identifiants choisis.

Il y a trois colonnes avec les propriétés des identifiants:

  • Identifiant: colonne avec l'ID de l'identifiant.

  • Valeur: colonne avec une valeur insérée manuellement ou une valeur définie automatiquement par la Source de données choisie.

Note

Chaque colonne Valeur permet la saisie d'un nombre de caractères limité. La limitation (format) est définie par la réglementation et varie selon l'identifiant sélectionné.

Syntaxe de transfert des données pour support de haute capacité (ADC)

Cette fonction répond aux normes internationales ISO/IEC FDIS 15434 des technologies de l'information – techniques de l'identification automatique et de collecte des données – syntaxe pour support de haute capacité ADC.

Cette norme définit la manière dont les données sont transférées du système d'information du fournisseur sur les supports de haute capacité de collecte automatique des données (ADC), et la manière dont les données sont transférées au système d'information du destinataire.

Cette norme utilise les technologies de haute capacité, comme des symboles en deux dimensions, pour encoder plusieurs champs de données. Ces champs sont habituellement analysés par les systèmes d'information et reliés aux champs de données spécifiés.

Cette fonction permet d'encoder des données dans les objets de l'étiquette. On peut ainsi combiner plusieurs informations dans un seul message. Chaque partie commence par une entête suivie par le message. Chaque champ de données doit avoir une valeur de saisie manuelle fixe ou être connecté à une variable.

Note

Vérifier que la variable a le même format de données que celui requis par l'identifiant de données. En général, les identifiants de données ont un format strict répondant à une norme.

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

  • Identifiants d'application: Ils permettent une utilisation normalisée des identifiants de données.

Astuce

L'objectif des identifiants est de fournir une identification de chaque article. Pour gérer les identifiants, cliquer sur Modifier la définition de la fonction.

Définition de la fonction La boîte de dialogue permet d'Ajouter, Supprimeret modifier les identifiants choisis.

  • Enveloppe du format: La colonne définit le point de départ et de fin des données dans un Format donné. Chacune contient un format d'entête, les données et un format de fin.

Exemple 42. Exemple :

  • L'enveloppe de format 02 représente le Message EDI terminé/données transmises.

  • L'enveloppe de format 06 représente les données qui sont encodées en utilisant les identifiants de données ASC MH 101.


  • Éléments de données: La colonne définit le contenu de l'identifiant. Insérer les données à encoder à la main ou définir une source de données.

  • Format des données d'entête: Définit deux formats obligatoires pour les éléments d'entête.

    • Version: Organisation qui contrôle la structure des données.

      Note

      Chaque identifiant permet d'ajouter plusieurs éléments.

    • Émission: Numéro d'émission de la norme de support ADC.

Contenu du fichier

La fonction Contenu du fichier lit le contenu d'un fichier spécifique. Le fichier peut être accessible localement ou à distance par la connexion réseau.

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

Le groupe Paramètres du fichier permet de paramétrer les détails de connexion au fichier.

Nom du fichier définit la connexion au fichier.

Encodage : Spécifie l'encodage des données envoyées.

  • Auto : définition automatique de l'encodage.

    Astuce

    Si nécessaire, sélectionner le type d'encodage préféré dans le menu déroulant.

Message NDEF

La fonction Message NDEF permet de définir un format d'encapsulation de message pour échanger des données par un lien NFC (Near Field Communication). Ce type de lien s'établit entre deux dispositifs NFC, ou entre un dispositif NFC et un tag.

Astuce

NFC est un protocole de communication qui permet à deux périphériques de communiquer entre eux lorsqu'ils sont distants de moins de 4 cm.

Un message NDEF encapsule un ou plusieurs enregistrements définis par l'application, ayant des types et des tailles variés. Ces enregistrements sont combinés en un seul message.

Note

La sortie de cette fonction est au format HEX.

A propos: Ce groupe identifie la fonction.

Le groupe Structure du message NDEF affiche les enregistrements NDEF mis dans le message.

Cliquer sur Modifier la définition de la fonction pour ouvrir la boîte de dialogue Message NDEF. Elle permet à l'utilisateur d'Ajouter, Supprimer, Déplacer et modifier les enregistrements NDEF. Il y a deux colonnes avec les propriétés de l'enregistrement :

  • Type d'enregistrement NDEF identifie le type d'enregistrement. Voici la liste des codes à barres disponibles dans Designer :

    • Uri : Contient une chaîne de caractères qui identifie une ressource Web.

    • Texte : Contient un contenu texte avec des informations concernant l'encodage texte et le code de langue.

    • Smart Poster : Inclut de multiples sous-enregistrements tels qu'URI, titre, actions recommandées, icône, taille et type.

      Note

      Le contenu d'un Smart Poster est représenté par un seul contenu d'enregistrement, même si en interne sa structure représente plusieurs (sous) enregistrements à l'intérieur d'un seul enregistrement.

    • Sélection du transfert BlueTooth : Un ensemble d'enregistrements incluant divers objets tels que version du transfert, chaîne d'adresse du dispositif, chaîne locale complète, classe du périphérique et classe du service.

    • Personnalisé(e) : Type d'enregistrement qui permet d'encoder les données NFC non natives.

      Astuce

      Glisser et déposer les enregistrements dans la boîte de dialogue Message NDEF pour les changer rapidement de place.

      Astuce

      Les descriptions détaillées des types d'enregistrements NDEF sont disponibles dans les spécifications techniques du Forum NFC.

  • Définition de l'enregistrement : Ces paramètres sont définis par les normes NDEF. Les options disponibles dépendent du type d'enregistrement sélectionné.

Inclure des conteneurs de capacité ajoute des conteneurs de capacité aux données encodées. Ces conteneurs de capacités stockent les données de contrôle pour gérer les données NFC dans un tag ou un dispositif. Ils disent au dispositif NFC que les données reçues sont un message NFC. Dans le cas où le contenu NFC doit être encodé dans un tag RFID haute fréquence (HF) normalisé, activer l'option Inclure les conteneurs de capacité. Ce sera le signal pour le lecteur que le contenu NFC est enregistré dans le tag. Certains tags compatibles NFC comportent déjà un conteneur de capacité, il n'est donc pas nécessaire d'en rajouter un au contenu généré.