Official translation unavailable. Translate this page with Google:

Pour améliorer le temps de sortie de la première étiquette et les performances générales, NiceLabel Automation permet la mise en cache de fichiers. Il y a souvent des délais d'impression quand les étiquettes, images et bases de données sont chargées depuis un réseau partagé. NiceLabel Automation doit extraire tous les fichiers nécessaires avant de pouvoir démarrer le processus d'impression.

Il y a deux niveaux complémentaires de mise en cache.

  • Mémoire cache : La mémoire cache stocke les fichiers déjà utilisés. Les étiquettes qui ont été utilisées au moins une fois sont chargées en mémoire cache. Quand le déclencheur requiert l'impression de la même étiquette, l'étiquette est immédiatement disponible pour le processus d'impression. La mémoire cache est activée par défaut. Son contenu est vidé après avoir supprimé ou rechargé une configuration. Les changements d'un fichier d'étiquette sont vérifiés pour chaque action Ouvrir l'étiquette. Si une étiquette plus récente est disponible, elle est automatiquement chargée, remplaçant l'ancienne version en cache.

    Note

    Une étiquette qui n'est pas utilisée pendant 8 heures est déchargée de la mémoire cache.

  • Cache persistant : Le cache persistant stocke les données sur le disque. Son rôle est de fournir un stockage de fichiers à moyen terme. Le cache est géré par objet de fichier. Quand un fichier est requis par le partage réseau, le service commence par vérifier si le fichier est déjà présent en cache et l'utilise. Si le fichier n'est pas en cache, il est extrait du partage réseau et mis en cache pour une utilisation ultérieure. Le service de mise en cache met continuellement à jour le contenu du cache avec les versions plus récentes des fichiers. Il est possible de configurer l'intervalle de temps pour la vérification des versions dans le menu des Options.